Coco chanel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1142 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quels que soient les siècles, les Hommes ont toujours eu le besoin de s’habiller, d’abord dans le but de se protéger des intempéries, ensuite les vêtements furent travaillés et améliorés à l’aide d’ornement, de tissus particulier etc. A cela s’ajoute l’apparition de divers accessoires dont la présence ne servait qu’à embellir la personne. Puis les vêtements sont devenus un signe social oupolitique révélant l’appartenance ou la place des gens dans la hiérarchie.
La mode reflète cette évolution, en effet la guerre influence la mode féminine créant la mode la plus libérale qui les femmes aient jamais connu ainsi que l’on observe la simplification des vêtements avec la disparition du corset, le raccourcissement des jupes pour faciliter les mouvements. Désormais les femmes se doivent d’êtresà l’aise pour ne pas être gênées dans leur travaille et se montrer efficace.
La modiste Coco Chanel, Gabrielle de son vraie nom, avait bien compris le besoin nouveau de ces femmes devant travailler et qu’elles devaient être libérées de leurs entraves vestimentaires. En effet, la jeune femme a toujours été une anticonformiste, elle offrira aux femmes le confort et la liberté de mouvement.

En1910, Chanel a alors vingt-six ans, elle s’habille de manière simple, sportive et porte des souliers plats. Elle emprunte déjà des vêtements à ses amants du moment tel que Balsan pour composer ses ensembles. Elle a pour but de provoquer, de choquer mais surtout de se différencier et s’habille pour cela d’une cravate et d’un regalan. Pour se démarquer, la jeune femme porte souvent un canotier,chapeau simple qu’elle confectionne elle même, orné d’un seul nœud de gros grain noir qui lui vaut un style de « collégienne sophistiquée ». Mais à cette époque elle est encore loin de supposer que ces tenues qu’elle improvise sont les premières ébauches d’un style, qui vingt ans après, devenue une couturière de renom, elle imposera à toutes les femmes : col blanc, cravate et canotier.


Choquer,oser, se costumer : Chanel aime se prendre à ce jeu, et adopte à cette époque des costumes de « garçonnet » ou encore d’arlequin lorsqu’elle se rend à des bals ; il était scandaleux de se montrer en culotte collantes ou d’apparaître dans un costume d’homme. Ce déguisement est la première ébauche de ce que sera le style Chanel. Elle avait trouvé par ce jeu ce qui allait devenir un jour le principefondamental de son art: adapter à l’usage féminin des éléments du costume masculin. Elle s’inspirera des tenues de matelot ou de costar pour confectionner les accessoires discrets qu’elle propose. Vers la fin de l’année 1912, elle crée des chapeaux qui se définissent par leur audace et leur simplicité , selon les modèles qu’elle créait déjà pour elle-même et ses amies quelques années auparavant,dans le salon du 31 rue Cambon. Ces différents chapeaux sont en opposition avec les mièvreries de l’époque. Au même moment se produit la célèbre actrice Mlle Dorziat, et Chanel, pour sa propre publicité réussit à devenir sa modiste. Les critiques furent alors très positives et se fut au tour d’autres célèbres actrices de révéler le nom d’une jeune modiste encore très méconnue : Chanel.

En1913, Chanel ouvre sa première boutique à Deauville. La côte normande, fréquentée par des classes aisées, a permit à Chanel de vendre chapeaux, blouses, vestes et marinières. Ces éléments, accommodants et peu structurés sont généralement destinés à la pratique d’activités sportives. En effet, Chanel préfère se laisser aller à l’exercice du sport et des bains de mer plutôt que de transpirer sous descorsets, représentatifs d’une mode dépassée pour la jeune femme, dans les bals ou les casinos. Elle illustre cette nouvelle mode de détente en portant des tailleurs ou encore des robes souples et désinvoltes. Elle révolutionne par là, une mode, mais aussi une façon de penser.
En parallèle, l'offensive des cheveux courts a lieu en 1917. Cette mode est foudroyante, irréversible et dans l’ensemble...
tracking img