Coco chanel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1911 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Coco Chanel

Nom de naissance : Gabrielle Bonheur Chanel
Surnom : Mademoiselle/ Coco
Naissance : 19 août 1883 à Saumur en France.
Décès : 10 janvier 1971 (à 87ans) à Paris (France)

Enfance
Gabrielle Chanel est issue d'une famille de marchands forains. Elle est la fille l’Albert Chanel et de Jeanne Devolle,une couturière. La mère de Gabrielle meurt à trente-trois ans, épuisée par des grossesses successives et par le travail qu'elle effectue sur les marchés, dans le froid. La jeune fille n'a alors que douze ans.
Son père l'abandonne pour aller faire fortune en Amérique et elle se retrouve seule avec ses deux frères (âgé de six et dix ans) et ses deux sœurs, (Julie, treize ans, et Antoinette, huitans).
Elle est placée avec ses sœurs dans un orphelinat, alors que ses frères sont, quant à eux, placés dans une ferme comme « garçons de ferme ».
À l'âge de dix-huit ans, Gabrielle est confiée aux dames chanoinesses, qui lui apprennent le métier de couseuse. En 1903, habile à manier le fil et l'aiguille, elle est placée en qualité de couseuse dans une maison spécialisée en trousseaux etlayettes.
Gabrielle devient « Coco »
Lors d'un voyage à Vichy, chez son oncle, en quête d'un avenir dont elle refuse qu'il se limite à broder sur des draps de coton, elle se met à poser sur la scène d’un café-concert où elle fait ses premières apparitions, silencieuses. Bientôt, elle ose pousser la chansonnette. Âgée de vingt-quatre ans, elle se produit en spectacle devant les officiers qui lasurnomment « Coco », parce qu'elle a pour habitude de chanter « Qui qu'a vu Coco dans l'Trocadéro ? » Ce surnom ne la quittera plus.
Admirée par une horde de jeunes garçons fortunés ou titrés, sa jolie silhouette séduit Étienne Balsan, un riche gentilhomme qui vient de rendre ses galons d'officier pour se consacrer à l'élevage de chevaux et aux courses. Il lui fait découvrir la vie de son château.Pendant près d'un an, elle apprend la vie de la haute société, mais l’idylle ne dure que quelques mois : elle se rend compte qu’elle ne l’aime plus, elle s'ennuie. Elle a vingt-cinq ans et nulle part où se réfugier. Elle s’enfuit alors du château.
Heureusement, les fréquentations de Balsan lui font rencontrer son premier amour, l'anglais Arthur Capel, surnommé « Boy ». On le dit fils naturel dubanquier Pereire. Boy est un riche homme d'affaires. Il est également un passionné de polo, ayant sa propre écurie. Ce sera un amour irrégulier (il épousera malgré tout une Anglaise) et sincère qui durera dix ans, jusqu'à un accident de voiture en 1919 auquel il ne survivra pas.

Coco Chanel ne reste cependant pas oisive.
Comment aurait-elle pu oublier les longues années de travaille avec lemaniement des aiguilles et du fil ? Elle se confectionne de petits chapeaux originaux. Pour assister aux mondaines courses de chevaux, elle n’arbore pas les robes des grands couturiers mais ses propres réalisations. Coco est une jeune femme charmante mais au style décalé, elle invente déjà un nouveau style, une nouvelle allure.
En 1909, sur les conseils de Boy Capel ; son artisanat débute dans lagarçonnière parisienne de son protecteur Étienne Balsan. Les chapeaux qu'elle propose à ses clientes ne sont que des déclinaisons de ceux qu'elle fabrique pour elle-même et qui ont séduit ses amies, des demi-mondaines.
Balsan ne croit pas à un succès commercial.
N'ayant pas de formation technique, ni d'outils de fabrication, dans un premier temps Gabrielle achète ses formes de chapeaux dans lesgrands magasins puis les garnit elle-même, avant de les revendre. La nouveauté et l'élégance de son style font que, très vite, elle doit faire appel à sa cousine Adrienne, et à sa sœur Antoinette, pour la seconder.

Ouverture des premières boutiques

Devenue la compagne de Boy Capel, Coco Chanel développe ses activités avec l’aide de ce dernier. En 1910, son amant britannique lui prête les...
tracking img