Coco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (339 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
C’est l’histoire du rapport entre un cheval & son maître. Tandis que le cheval est peu à peu personnifié, l’humain «  s’animalise ».

On peut voir que Coco s’humanise car on ressentque le cheval pense comme un être humain, il s’inquiète. On nous dit qu’il à des « cheveux blancs » alors que chez un animal cela serait plutôt une crinièreOn l’appelle le « bien du bondieu ou l’invalide » On nous dis qu’il a des « jambes lourdes, des genoux & des côtes saillantes »Il a des réflexes humains, il se lève en voyant le gamin arriver & ne commence qu’à brouterlorsqu’il s’en va.
Il sent la méchanceté du garçon (« la bête inquiète le regardait »).Donc éprouve des sentiments .Auparavant, c’est un cheval qui a été élevé, chose rare. Sa faiblesseet sa vieillesse le rend extrêmement émouvant :il ne peut se défendre contre le « goujat » dont il est conscient de la méchanceté .La description de ses souffrances sont atroces . A lafin , on a l’impression que le cheval donne vie à la terre « L’herbe poussa drue , verdoyante , vigoureuse , nourrie pas le pauvre corps »

Isidore Duval, appelé aussi Zidore, est un« goujat, sale, brute & stupide » comme certaines bêtes, il est impitoyable & détestable .C’est un enfant maigre et «  haut sur ses jambes » Ses cheveux sont roux, épais & durs, sous entendudes poils d’animaux .Il n’a pas de cœur pour Coco, il le bat & ne le nourrit quasiment jamais, juste pour se venger ! Il perd vraiment toutes les qualités d’un être humain. Il agit commeune bête & devient inhumain, il n’éprouve que haine et colère. Il est acharné contre ce cheval .Il lui lance de temps à autre des pierres & même de la terre preuve qu’il agit comme unsauvage. s’en prend, sans raison réelle, à une pauvre bête incapable de se défendre. La mort de Coco ne fut pour lui qu’un « accident » dont il est satisfait, «content ». Il «savoure sa...
tracking img