Cocteau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction:

I- Un prétentieux et insouciant:
1- il ne croit pas a la prédiction et s'en moque (txt 1)
2- Il est prétentieux et se croit invincible(txt 1 et 2)
Conclusion partielle:
II- Un personnage ridiculisé par l'auteur:
1- Il est dominé par le sphinx et l'implore a genoux (txt 4)
2- il est montré comme un enfant puérile ==> appelle sa mère
Conclusion partielle:

Conclusion:Voilà l'extrait:

LE SPHINX : Œdipe !
OEDIPE : Vous m'appelez ?
LE SPHINX : Un dernier mot. Jusqu'à nouvel ordre, rien d'autre ne préoccupe votre esprit, rien d'autre ne fait battre votre cœur, rien d'autre n'agite votre âme que le sphinx ?
OEDIPE : Rien d'autre, jusqu'à nouvel ordre.
LE SPHINX : Et celui ou … celle qui vous mettrait en sa présence, …je veux dire qui vous aiderait… je veuxdire, qui saurait peut-être quelque chose facilitant cette rencontre… se revêtirait-il ou elle, de prestige, au point de vue de vous toucher, de vous émouvoir ?
OEDIPE : Certes mais que prétendez-vous ?
LE SPHINX : Et si moi, moi, je vous livrais un secret, un secret immense ?
OEDIPE : Vous plaisantez !
LE SPHINX : Un secret qui vous permette d'entrer en contact avec l'énigme des énigmes,avec la bête humaine, avec la chienne qui chante, comme ils disent, avec le Sphinx ?
ŒDIPE : Quoi ? Vous ! Vous ! Aurais-je deviné juste et votre curiosité aurait-elle découvert…
LE SPHINX : Venez. (Elle le mène en face du socle.) Fermez les yeux. Ne trichez pas. Comptez jusqu'à 50.
OEDIPE (les yeux fermés) : Prenez garde !
LE SPHINX : Chacun son tour
(Œdipe compte. On sent qu'il se passe unévénement extraordinaire. Le Sphinx bondit à travers les ruines, disparaît derrière le mur et réapparaît.)
OEDIPE (finit de compter) : 47, 48, 49 (attend un peu et crie) : 50 (Il se retourne) : Vous !
LE SPHINX (d'une voix lointaine, haute, joyeuse, terrible) : Moi ! Moi ! Le Sphinx !
OEDIPE: Je rêve !
LE SPHINX : Tu n'es pas un rêveur, Œdipe. Ce que tu veux, tu le veux, tu l'as voulu. Silence. Icij'ordonne. Approche.
(Oedipe, les bras au corps, comme paralysé, tente avec rage de se rendre libre.)
LE SPHINX: Avance. (Œdipe tombe à genoux) Puisque tes jambes te refusent leur aide, saute, sautille… Il est bon qu'un héros se rende un peu ridicule. Allons, va, va ! Sois tranquille. Il n'y a personne pour te regarder. (Œdipe, se tordant de colère avance sur les genoux.)
LE SPHINX : C'estbien. Halte ! Et maintenant …
OEDIPE : Et maintenant, je commence à comprendre vos méthodes et par quelles manœuvres vous enjôlez et vous égorgez les voyageurs.
LE SPHINX : … et maintenant je vais te donner un spectacle. Je vais te montrer ce qui se passerait à cette place, Œdipe, si tu étais n'importe quel joli garçon de Thèbes et si tu n'avais eu le privilège de me plaire.
OEDIPE : Je sais ceque valent vos amabilités. (Il se crispe des pieds à la tête. On voit qu'il lutte contre un charme.)
LE SPHINX : Abandonne-toi. N'essaie pas de te crisper, de résister. Abandonne-toi. Si tu résistes, tu ne réussiras qu'à rendre ma tâche plus délicate et je risque de te faire du mal.
OEDIPE : Je résisterai ! (il ferme les yeux, détourne la tête.)
LE SPHINX : Inutile de fermer les yeux, dedétourner la tête. Car ce n'est ni par le chant, ni par le regard que j'opère. Mais, plus adroit qu'un aveugle, plus rapide que le filet des gladiateurs, plus subtil que la foudre, plus raide qu'un cocher, plus lourd qu'une vache, plus sage qu'un élève tirant la langue sur des chiffres, plus gréé, plus voilé, plus ancré, plus bercé qu'un navire, plus incorruptible qu'un juge, plus vorace que les insectes,plus sanguinaire que les oiseaux, plus nocturne que l'œuf, plus ingénieux que les bourreaux d'Asie, plus fourbe que le cœur, plus désinvolte qu'une main qui triche, plus fatal que les astres, plus attentif que le serpent qui humecte sa proie de salive ; je sécrète, je tire de moi, je lâche, je dévide, je déroule, j'enroule de telle sorte qu'il me suffira de vouloir ces nœuds pour les faire et...
tracking img