Code penal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (758 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le code civil a largement retranscris les préoccupation révolutionnaires mais aussi avec les principes de l'ancien régime.
Le code civil a mis en avant une division traditionnelle de la famille.La femme est naturellement
soumise à son marie,elle est incapable de faire un acte juridique sans l'accord de son marie. S'il y a un contrat de mariage on met seulement nos biens en commun.
Lafiliation légitime: le mari est de droit le père des enfants de sa femme même si ce ne sont pas les siens. Le vrai père ne peut reconnaître ses enfants juridiquement.
Le code civil permet aussil'adoption, la majorité est fixée à 21 ans. La succession est accordée aux parents de sang.
Le code civil met en avant la propriété individuelle et oublie totalement la propriétécollective(copropriété). Le code civil affirme que l'individu ne peut être lié que par sa volonté et un accord avec une autre personne.
Le destin du code civil a été très grand, le code civil français est saluer poursa longévité, c'est une véritable constitution de la France, c'est un élément permanent. Il a eu un succès en France mais aussi à l'étranger(avec l'empire napoléonien: la colonisation). Ce succèss'explique par 2 éléments:
-élément de forme: sa simplicité,pas de formulation théorique ni philosophique. Accessible à tous.
-élément de fond: le code civil manifeste l'esprit de progrès quiétait très présent dans les esprits français.
Le code civil a reprit les acquis de la révolution (liberté-égalité-...) et est rester attacher à une famille traditionnelle.
Le code civil a aussi étécritiqué:
-présenter comme un code protecteur des possédants, il favorise l'accumulation des richesses par individuelle et n'évoque pas redistribution,solidarité.
-c'est un code derentier(tirer profit de son patrimoine). Il ne touche pas le monde professionnel.
-trop individualiste car il ne s'adresse qu'à un individu. Le code civil est donc hostile aux personnes morales, sur les...
tracking img