Coeur de banlieue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2992 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Coeur de banlieue (David Lepoutre)

Introduction

David Lepoutre est un ethnographe qui s'intéresse aux relations sociales entre adolescents dans un grand ensemble de banlieue. Par son livre "Coeur de banlieue", il va nous exposer une nouvelle vision des jeunes de banlieue. David Lepoutre critique les démarches sociologiques qui montrent souvent plus les causes de la violence des rues et ladéviance qui en découle que la logique spécifique des adolescents des cités. Il va donc dans le cadre de sa démarche éthnographique allé vivre au coeur de la cité des quatre mille à la Courneuve pour nous démontrer que la cité ne se définit pas que par la violence mais principalement par un véritable système original de relations sociales basé sur une culture des rues qui a ses propres codes,rites et langages. Nous définirons donc dans un premier temps la problématique et les hypothèses de l'auteur, nous verrons dans un second temps la méthodologie qu'il a utilisé, puis nous finirons par étudier les thèses que l'auteur nous a exposé dans son oeuvre.

I Problématique et hypothèses de l'auteur

Au départ l'auteur voulait étudier les échanges de violence entre adolescents en dehors duchamp de la déviance cependant, au cours de sa recherche, son objet d'étude a été élargi à la sociabilité adolescente spécifique au contexte urbain, social et ethnique du grand ensemble de banlieue. David Lepoutre veut étudier la culture des rues c'est à dire un ensemble de pratiques, d'attitudes et de relations propre au grand ensemble. Cette culture sera caractérisée par une conscience de groupeexprimée par ses membres ainsi que par les espaces publics extérieurs dans lequels se développeront cette culture. Il va prendre l'exemple du collège de la Courneuve où il y enseigne l'histoire géographie aux jeunes de la cité des quatre mille afin de nous souligner comment les jeunes de banlieue s'approprie un espace. De plus, l'auteur va chercher plus précisement à analyser l'originalité desinteractions verbales liée à la forte valorisation de la parole qu'il va définir comme un language culturellement identifiable. Il veut comprendre comment se forme la culture des rues et de quoi est t-elle faite ?
L'hypothèse principale de l'auteur est de nous expliquer que la culture des rues n'est pas un phénomène permanent, elle est liée à une population assez jeune et elle se caractérise par lepassage de l'enfance à l'adolescence qui se traduit par l'autonomie et la liberté des jeunes spécialement des garçons. Pour l'auteur, l'entrée dans la vie adulte correspond pour ces jeunes à une prise de conscience de leur avenir social et professionnel qui les oblige à abandonner cette culture pour entrer dans le monde adulte soit la réalité. Il va donc considérer que si la culture des rues seperpétue au delà de l'adolescence elle sera alors une forme de sous culture délinquante. L'auteur va donc étudier des préadolescents et des adolescents de la tranche d'âge des dix / seize ans qui seront pour la plupart scolarisés dans le collège où l'auteur est professeur.
La seconde hypothèse de l'auteur, est que l'univers de la culture des rues ne peut se comprendre que dans le contexteécologique et social de son environnement urbain. Cette culture va se construire dans le cadre spécifique des grands ensembles de banlieue qui ont été construits à la périphérie des grandes villes. On aura donc à faire à une population spécifique très diversifiée, de même origine sociale c'est à dire d'origine populaire et pour un grand nombre, d'origine étrangère. De plus la structure démographique deces grands ensembles montre généralement une surreprésentation des enfants et des adolescents liée à la jeunesse des ménages qui y habitent et du taux élevé de la natalité de cette population. David Lepoutre va donc étudier le grand ensemble des quatre mille qui entre parfaitement dans la description du contexte des cultures rues citée précédemment.
Dans son oeuvre, Lepoutre va se différencier...
tracking img