Coeur simple

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (717 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La période de création des Trois Contes est large puisque les premières ébauches de plan de La Légende de saint Julien l'Hospitalier datent de janvier 1844 lorsque Flaubert, séjournant chez son pèreà Rouen, découvre dans une brève période à la fois les vitraux de la cathédrale de Rouen représentant la légende de Julien l'Hospitalier et une statuette en pierre du saint dans l'église deCaudebec-en-Caux[1]. Par ailleurs, Flaubert a eu pour maitre de dessin le graveur rouennais, Hyacinthe Langlois qui publia un Essai historique et descriptif sur la peinture sur verre dans lequel il s'attacheparticulièrement aux vitraux de la Vie de saint Julien dont il donne une reproduction chère à l'écrivain qui l'utilisera pour l'édition de luxe de son ouvrage. Il reprend ses travaux sur Saint Julien enmai 1856 après la publication de Madame Bovary et avoir fait les premières corrections de La Tentation de saint Antoine à laquelle il souhaite dans un premier temps adjoindre son conte sur saintJulien pour un ouvrage commun devant paraître en 1857[1]. Cependant, le procès de Madame Bovary ne lui permet pas de finir ce dessein et la Légende de saint Julien est remise à plus tard. C'est seulementen 1875, alors qu'il peine dans la rédaction de Bouvard et Pécuchet, qu'il décide de s'accorder une pause et se remet au projet de saint Julien lors d'un séjour estival à Concarneau. Il finit cepremier conte traitant du Moyen Âge le 20 février 1876 et décide de le flanquer de deux autres nouvelles que seront d'une part Un cœur simple, dans le plus pur style flaubertien de l'étude de caractères deses contemporains, et d'autre part Hérodias narrant la décapitation de saint Jean le Baptiste par le tétrarque Antipas durant la période antique[1].
Flaubert commence alors immédiatement l'écritured'Un cœur simple dans lequel il réinvesti nombre de ses souvenirs d'enfance et personnes qu'il a connues alors. Il prend pour modèle « Mademoiselle Julie », la servante de ses parents qui l'éleva...
tracking img