Coin de vie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (673 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Scénario » Dialikatou

Je n’avais que cinq ans, lorsque je suis venu vivre avec la femme de mon père, parce que ma mère était folle. Nous habitons à Grand Médine un quartier mal lotis de labanlieue dakaroise ou les populations souffrent de problèmes d’insalubrité, d’assainissement et de voiries. Si toute la population Grand-Médinoise est aujourd’hui menacé d’expulsion par les autoritésétatique, dans la maison ou nous habitons en location nous sommes menacé tous les mois par le propriétaire mais heureusement, mon père trouvait toujours un moyen de s’en sortir.
Mon père a quitté sonvillage natal « ….. » Pour tenter d’avoir une vie meilleure dans la capitale (...) Apprenti-ouvrier à ses début, mon a père s’est toujours armé de courage et d’hardiesse. Il était très apprécié parson patron et très respecté par ses collègues. Mais sa situation de polygame ne lui a pas été bénéfique et a largement contribué à son statut de père de famille toujours soucieux de la dépensequotidienne. Il se levait tous les jours à cinq du matin, au premier appel à la prière pour aller travailler et ne revenait que la nuit. Vue le nombre d’enfants qu’on était, il était obligé de faire quelquechose pour que nous ne mourrions pas de faim.
Il parait que mon père a épousé ma mère par obligation parce qu’il l’avait enceinté, deux fois ; la première fois ma mère avait fait une interruptionvolontaire de grossesse et la deuxième fois aussi elle voulait le refaire mais ca a échoué alors je suis née.
Il parait aussi que c’est durant cette deuxième grossesse que ma mère a commencé àavoir des problèmes psychiques. Alors qu’elle n’était enceinte que de cinq mois, un jour, en allant au marché, elle entendit une voix lui dire :
-«  Voilà que tu portes une fille dans ton ventre, jene sais pas ou va comme mais ne retourne pas chez toi ! Va à la mer ! »
Et depuis lors sa situation n’a fait qu’empirer. Ma mère avait très souvent des moments de crise pendant lesquels, elle...
tracking img