Colle de philosophie "la raison du plus fort est toujours la meilleure"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« La raison du plus fort est toujours la meilleure »
Introduction
« La raison du plus fort est toujours la meilleure »
La Fontaine choisit de mettre en relief cette affirmation proverbiale en la plaçant au début de son apologue Le Loup et l’Agneau. Cette fable, « objet parfait » selon André Gide, met en scène un dialogue entre le « fort », le loup, et le « faible », l’agneau. L’issue de leurrencontre ne fait pas de doute : l’agneau est dévoré par le loup après avoir inutilement avancé des arguments logiques.
La raison renvoie au mode de penser de l'homme et définit ainsi la faculté de raisonner, de combiner des concepts et des jugements. L'idée de raison appelle aussi celle de cause, d'explication, mais aussi d'argument destiné à légitimer un jugement ou un acte, pour se donnerraison, c'est-à-dire se donner l'avantage moral sur son adversaire. Seul un être doué de raison, peut avancer des raisons pour se justifier.
Quant au terme « fort », il insiste sur la notion de puissance, de force, d’assurance et de manifestation d’autorité, d’ascendant sur autrui, de rigueur et de violence.
La meilleure raison (soulignée par le superlatif dans la proposition) est donc celle qui val'emporter sur les autres, mais non pas forcément par son caractère moral et qui n’admet pas d’exceptions.
Dire que la raison du plus fort est toujours la meilleure (sans exception), c'est dire que le plus fort a raison de (c'est-à-dire domine) son adversaire quelles que soient ses raisons. Mais cela lui donne-t-il raison pour autant ? La meilleure raison l’est-elle par rapport au simplementutile dans l'instant ou au vraiment utile, à ce qui importe ?

1. Il nous faut par conséquent commencer par redéfinir les critères de « la raison », afin de saisir toutes ses implications.

2. A la lumière de ces définitions, nous pourrons affirmer que ces raisons, pour toutes bonnes qu’elles sont, ont besoin de la force pour s’imposer et pour assurer leur efficacité.

3. Enfin, nousterminerons en ré-envisageant le terme de « fort » et nous verrons que « la raison du plus fort » ne peut jamais être la meilleure. le « plus fort » a conscience de sa faiblesse et s’incline devant le « plus faible »

I. Qu’est-ce que la Raison ?
Dans l'affirmation proverbiale "la raison du plus fort est toujours la meilleure", le mot raison aurait pu se mettre au pluriel : les raisons. Ce sont lesarguments, les justifications invoquées pour se donner raison, c'est-à-dire se donner l'avantage moral sur son adversaire. Il ne s'agit pas ici de la raison comme faculté, comme dans la définition " l'être humain est un être doué de Raison ". Cependant, seul un être doué de Raison (la faculté) peut avancer des raisons (produites par la Raison) pour se justifier.
Les raisons que l'on se donne d'agir detelle ou telle façon peuvent être bonnes ou mauvaises. La meilleure raison (superlatif) est celle qui l'emporte sur toutes les autres.
Mais qu'est-ce que la raison ? Il y a plusieurs interprétations possibles :
1. Une raison que l'on ne peut pas rationnellement rejeter parce qu'elle est vraie dans l'ordre de la connaissance (raison théorique) Une raison qui suffit à donner l'avantage à celuiqui l'invoque. L'homme est un animal raisonnable : il raisonne. Les actions humaines n'ont pas seulement des causes naturelles, elles ont aussi des motifs rationnels. Justifier une action par des raisons, c'est montrer que tout être raisonnable capable de comprendre ces raisons aurait agi de la même façon. Les raisons, si elles sont bonnes, c'est-à-dire vraies ou justes, entraînent l'adhésion,l'accord des volontés.
2. Ou une raison que l'on ne peut pas raisonnablement rejeter parce qu'elle est juste dans l'ordre de la morale (raison pratique).
Si une morale est considérée comme universelle, c’est-à-dire comme ayant des critères moraux universellement partagés, la raison sera universellement partagée. Mais le terme « meilleure » apparaît dans ce cas comme subjectif et ne peut pas faire...
tracking img