Colloque sentimental

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1174 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO :
Le poème « Colloque sentimental » de 1869 clôt le recueil des Fêtes Galantes de Paul Verlaine. Achevant ainsi 22 pièces de réjouissance et d’amour courtois sur une note triste et lugubre, cette danse macabre annonce l’écriture de Romances sans paroles.

Composé de 8 distiques ce poème nous dépeint la balade de deux anciens amants qui évoquent leur passion passée.

CommentVerlaine refusant d’idéaliser cette scène traite de façon ironique une situation banale ?

A travers un paysage à l’abandon et une promenade hors du temps s’instaure un faux dialogue entre ces personnages indéfinis en parallèle avec le ton ironique à l’égard de l’amour qui se mêle au flou et à la fragmentation de la réalité.

DEVEL
Les deux personnages cheminent tout au long du poème dansun paysage sinistre et lugubre, présent dès le premier vers « Dans le vieux parc solitaire et glacé ». L’adjectif qualificatif « vieux » et l’article défini « le » produisent chez le lecteur un effet d’assimilation à une sorte de paradis perdu dont il ne subsiste que le regret. L’omniprésence du décor est accentué par la répétition du vers 1 au vers 5. Ce cadre est connoté par la tristesse et lefroid retraçant mort et souffrance. La nature semble même être spectatrice de la balade et du discours des amants car les rimes plates et monotones encadrent leur dialogue. Le paysage devient acteur et est même personnifié au 16ème vers. Or au vers 15 « les avoines folles » renforce le fait que le parc est à l’abandon, sans aucune intervention humaine, voir sans vie.
Cependant c’est dans cedécor fantomatique qu’évoluent les deux êtres. Ceux ci ne sont pas identifiés mais décrits au vers 2 tels des « formes » et au vers 6 comme « deux spectres » et ainsi sont réduits à l’état d’esprit qui erre dans le paysage, accentué par l’écho sonore « morts » et « molles ». De même nous ne pouvons savoir s’il s’agit d’un homme et d’une femme. Verlaine veut créer une ambiguïté, valeur abstraite prochede l’irréalité, comme si tout se mouvait dans le vague. Le lecteur admire le travail de déréalisation du poète.

Les deux silhouettes font une promenade sans but ni fin. Cette idée est accentuée par la reprise du vers 1 à la cinquième ligne créant un effet de cycle pour appuyer le fait que le couple tourne en rond. Le premier distique évoque en effet avec des termes vagues un passé récent« ont tout à l’heure passé ». De même, le dernier distique renvoie les deux amants à une action ininterrompue avec l’imparfait " ils marchaient ". Les verbes " ont passé ", " ont évoqué " encadrent l'évocation d'une sorte de présent perpétuel, sans repère temporel précis. Leur union est comme achevée, révolue et semble s'effacer dans leur souvenir.
S’installe alors une atmosphère pessimiste dedésespoir, on comprend donc que le décor correspond au paysage intérieur, à l’instinct de mort lorsque Verlaine insiste sur la laideur des amants v3 « leurs yeux sont morts et leurs lèvre sont molles » c’est la seule description que l’on aie des personnages. Le poète met aussi en évidence leur évanescence « on entend à peine leurs paroles » renforçant leur inconsistance.
Mais dans le quatrièmedistique apparaît un dialogue, confirmé par la présence de tirets et de l’emploi du discours direct au présent « - Te souvient-il de notre extase ancienne? » On constate alors à travers un système binaire la discordance entre les deux personnages, qui souligne leur opposition aigue. L’un est un amant exalté et nostalgique tandis que l’autre est laconique et oublieux du passé. De même la communication nes’établit pas sur un pied d’égalité, puisque l’un conserve le tutoiement amoureux « - Ton coeur bat-il toujours à mon seul nom? » alors que l’autre adopte le vouvoiement qui créé la distance « - Pourquoi voulez-vous donc qu'il m'en souvienne? ».
L’échange est dissymétrique puisque l’un accumule de longues répliques exclamatives ou interrogatives avec une idée d’espoir et de bonheur à...
tracking img