Colloque sentimentale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (742 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Colloque sentimental » est un poème écrit par Paul Verlaine, auteur français du XIXe siècle. Ce poème apparaît en dernière position du recueil Les fêtes galantes, publié en 1869. Dans ce dernierpoème, Verlaine évoque la rencontre de deux êtres qui se sont aimés. Ce poème apporte à ce recueil qui parle des sentiments amoureux, une touche funèbre par la disparition des sentiments due aux effetsdu temps.
Comment Verlaine, poète du symbolisme, met-il en place la tristesse dans ce poème ?
Pour répondre à cette question, nous analyserons tout d’abord le décor puis les personnages et enfin leseffets du temps dans ce poème.

Une atmosphère pesante apparaît dans ce poème « Colloque sentimental ».
En effet, Verlaine qui a composé ce poème en 8 distiques, a utilisé les 3 premières strophespour présenter un décor ténébreux et mystérieux. Pour produire un effet de tristesse, il a employé les rimes plates (AABB) qui connotent la monotonie.
De plus, cette impression de tristesse estaccentuée par le champ lexical de l’abandon présent à travers les expressions « vieux », « solitaire » et « avoines folles » ainsi que par le froid représenté par le mot « glacé ». Ces champs lexicauxinstallent une atmosphère froide donc ténébreuse.
Le mystère est quant à lui instaurer par les expressions « nuit », « vieux parc », « formes » et « spectres ». Ces expressions font penser aux récitsfantastiques. Le fait que les personnages n’aient pas d’identité précise, accentue cette idée. Ce poème à donc une certaine forme de mystère.
Dans ce poème de Verlaine, le décor installe une atmosphèremystérieuse et triste.

Dans ce poème, apparaît aussi un dialogue entre deux personnages. Ce dialogue est situé entre les strophes 4 et 7. Cependant, les personnages sont présenté et annoncé dans lapremière partie du poème, la partie descriptive et narrative.
Les deux personnages n’ont pas d’identité, en effet ils sont présentés comme des « formes » et des « spectres ». De plus « leurs yeux...
tracking img