Colo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (444 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sequence 1 Extrait 4 Chapitre 30
Candide de voltaire.

Contexte :

Ce chapitre est le dernier du conte Candidede Voltaire. Dans ce passage on découvre que Candide, Pangloss et les autres n’ont pas changé. En effet le lecteur peut être surpris. On s’attend à ce que les personnages ont évolué.Problématique étudiée en cours :

Dans quel mesure le roman d’apprentissage est il en réalité en dénouement de comédie à la Sganarelle ?

Plan étudié :

I) Le comique de ce dernier chapitre.
II)Quel est l’apprentissage de ce dénouement ?

Piste…

- Effet parodique de la longue tirade de Pangloss, Rythme cumulatif. On ne peut le prendre au sérieux. Il parle comme un évangéliste.Pangloss ne cite pas 2-3 rois, il en cite une vingtaine. Sonorité étrange, presque imprononçable. De plus il n’y a aucune logique. (mix mélange)
- Comique de situation. le maître est coupé par sonélève. La dispute philosophique se transforme en dispute conjugale, domestique. C’est une querelle complètement puérile et infantile.
- Oxymore « un bon coup d’épée » montre le ridicule de la situation.- Comique de caractère Pangloss et Candide ne veulent pas s’arrêter. Ils pensent tous les deux avoir raison.
-« talent » , Cunégonde : grosse pâtissière Société féodale transformé en société outout le monde travail. Le ridicule est de monter que Candide a enduré plein d’épreuve pour se retrouver avec une grosse pâtissière.
- Farce : « te taire » Voltaire montre qu’il n’y a pas vraiment desolution, qu’il faut juste se taire.

La dernière page confirme le caractère comique et parodique du conte au point que l’on s’interroge sur son didactisme et sur le progrets effectués par lespersonnage.

- Syllogisme « Eden, travail, repos » deviennent Illogismes Pangloss fait figure de vanité car s’il possède le langage, il ne possède ni l’élocance ni la rigueur parce qu’il vit dans...
tracking img