Colonel chabert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1152 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé : Le Colonel Chabert

En 1844, Honoré de Balzac publie son œuvre, Le Colonel Chabert dans laquelle il fait évoluer des personnages fictifs tout en restant ancré dans un contexte historique réel : celui de la Restauration. Cette période est caractérisée parun contexte politique particulier mais aussi par des transformations économiques et sociales qui sont visibles dans le roman par le biais des répercutions qu’elles ont sur la vie des personnages. Il est intéressant d’étudier la manière dont l’auteur peint ses personnages et les fait progresser.Dans un premier temps nous allons parler de la Restauration et de la manière dont elle est présentée dans le roman, pour dans un deuxième temps parler des transformations économiques et de la notion d’affairisme et enfin des transformations sociales pour distinguer les différentes classes de l’époque.Tout d’abord, nous remarquons que dans son roman, Balzac fait évoluer ses personnages durant la période de la Restauration et il nous le montre de différentes manières : dans de nombreux passages, notamment : «La Restauration vint.» mais aussi lorsqu’il cite les principaux emblèmes de la Restauration qui sont Louis XVIII et Napoléon et qu’il dit que « M. le comte Ferraud était le filsd’un ancien Conseiller au Parlement de Paris, qui avait émigré pendant le temps de la Terreur, et qui, s’il sauva sa tête, perdit sa fortune. Il rentra sous le Consulat et resta constamment fidèle aux intérêts de Louis XVIII, dans les entours duquel était son père avant la révolution. Il appartenait donc à cette partie du faubourg Saint-Germain qui résista noblement aux séductions de Napoléon.».Balzac nous montre aussi dans le roman deux visions de Napoléon : celle des dirigeants de la restauration qui veulent «  anéantir les gens de l’Empire », et celle des partisans de l’empire qui eux perdent tout lors de cette période, comme il est dit dans l’œuvre : « Notre soleil s’est couché, nous avons tous froid maintenant ». Un autre point qui souligne que la Restauration est la toile du fond de seroman est quand il parle des ambitions politiques du comte Ferraud qui sont la base de l’intrigue pour deux raisons ; elle permet d’expliquer la relation qu’il entretient avec l’ancienne femme du colonel Chabert qui lui est présumé mort a la bataille d’Eylau mais aussi la présence d’institutions comme la Pairie, car justement Ferraud ambitionne la charge de Pair de France et que sous laRestauration il à de plus en plus de chance de le devenir grâce à une possible intervention du roi , comme il est dit :« Comment lui si riche, aimé du roi, n’est-il pas encore pair de France ?». Après avoir vu le contexte historique du Colonel Chabert, nous allons à présent nous intéresser auxtransformations économiques de l’époque et la manière dont elle son montrées dans le roman.

Sous la Restauration certaines classes sociales s’enrichissent comme la comtesse qui se sert de l’héritage que lui as légué son mari mais aussi en spéculant dans l’immobilier et en ne reculant devant rien pour gagner de l’argent, comme l’alliance qu’elle faite avec Delbecq : « La promesse d’une place inamovible quilui permettrait de se marier avantageusement et de conquérir plus tard une haute position dans la carrière politique en devenant député fit de Delbecq l’âme damnée de la comtesse.» tandis ce que d’autres s’investissent doublement dans le travail pour s’enrichir comme il est dit pour Derville : « Le patron ne travaille que pendant la nuit….. Voilà sa vie, qui est singulièrement active. Aussi...
tracking img