Colonel chabert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4903 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
''uvres classiques françaises
Le colonel Chabert |
|Présentation de la Comédie Humaine ||Romantique et bourgeois |
|Isoler Balzac du groupe des romanciers romantiques ne veut évidemment pas dire que sa création romanesque s'est faite |
|contre celle de ses contemporains. On trouverait au contraire dans la vie et l'' uvre de l'auteur de La Comédie humaine |
|bien des traitscaractéristiques du romantisme de 1830 : exaltation du moi, dans son génie et ses désirs ; dynamisme et |
|fécondité ; ambitions et appétits ; goût de l'histoire et de l'autobiographie, qui oriente l'écriture des premiers romans |
|comme Louis Lambert ou Les Chouans ; sens de la poésie et du mystère, qui nourrit d'autres ' uvres comme Le Lys dans la |
|vallée ou Une ténébreuse affaire.|
|Mais en même temps Balzac - et c'est également vrai de Stendhal - se singularise par une aptitude à dépasser cette |
|communauté de sensibilité et de passion par une volonté nouvelle de lucidité et d'explication dans la représentation de la|
|réalité historique et sociale.|
|Fils de la génération bourgeoise issue de la Révolution de 89, écrivain à l'heure où Guizot lance son fameux |
|" Enrichissez-vous ", Balzac va complètement immerger son ' uvre dans ce tissu social de 1830, radicalement renouvelé par |
|l'apparition de nouvelles catégories socioprofessionnelles (banquiers, notables, commerçants,médecins...). Et s'il est |
|lui-même fasciné par l'argent et ses pouvoirs, sa véritable manière de " s'enrichir " va consister à inventer dans le |
|roman - ou plutôt dans une "  somme " romanesque - un monde qui soit l'exacte métaphore, dans sa consistance et son |
|expansion, de la réalité sociale et historique. Les romantiques rêvaient d'une totalité idéale, d'un être-plus, les|
|bourgeois aspirent au pouvoir et à l'avoir-plus ; Balzac, lui, assume complètement cette double ambition à laquelle sa |
|fécondité d'écrivain donne une dimension et un sens nouveaux. |
|L'inhumaine comédie |
|Constituée,à partir de 1842, en système à la fois clos, dans le cadre de ses trois groupes d'Etudes, et dynamisée par le |
|principe du retour des personnages, La Comédie humaine témoigne d'une volonté aussi bien explicative que descriptive. |
|Influencé par les naturalistes de l'époque, Balzac veut dresser la nomenclature, la classification des espèces humaines en|
|se fondant sur l'hypothèse d'uncorps social identique à la faune naturelle. Mais il voit plus loin encore. L'' uvre ne |
|doit pas être seulement reproduction du monde, elle doit en fournir l'explication : " La Société devait porter avec elle |
|la raison de son mouvement. " Or seule la fiction, l'invention peuvent permettre à Balzac d'adopter ce point de vue |
|transcendant qui avait été, par exemple, celui de Dantedans La Divine Comédie. D'où, en 1842, le choix du titre de La |
|Comédie humaine, qui, sans doute, dénonce l'hypocrisie, le jeu de rôles qui gouverne la société, mais qui surtout désigne |
|l'' uvre comme l'entreprise par laquelle le romancier figure fictivement, comme dans les modèles explicatifs des |
|scientifiques, les mécanismes explicites ou obscurs de l'" inhumaine "...
tracking img