Colonel chabert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (975 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire littéraire :
Balzac, Le Colonel Chabert , 1832

En 1832 paraît le colonel Chabert, roman d’Honoré de Balzac qui voulait, à travers tous ses livres, montrer la société française de sontemps .C’est ce qu’il appela la Comédie Humaine, qu’il divisa en plusieurs « Scène ». Le Colonel Chabert se classe dans la « Scène de la vie privée » et en est l’un des principaux romans. L’histoirese situe après la bataille d’Eylau lorsque le Colonel Chabert refait surface, ayant été pourtant considéré comme mort. Il cherche alors à retrouver sa femme, ses biens et son argent. Dans cet extrait,on a la description que Derville se fait de Chabert, la première fois qu’ils se rencontrent. Chabert apparait comme un antihéros. Nous pouvons ainsi nous demander comment Balzac fait de sonpersonnage principal un antihéros. Nous étudierons donc l’apparition du Colonel Chabert marquée par le mystère et nous verrons ensuite comment Balzac fait de ce portrait la description d’un homme ensouffrance.

Tout d’abord, nous allons nous intéresser à la façon dont Balzac rend son personnage mystérieux.
Dès le début de l’extrait on voit que le Colonel Chabert est mystérieux notamment par le faitque la première vision qu’a Derville du Colonel Chabert n’est que partielle, cela est montré par : « entrevoyant » (l.2) et l’oxymore « clair-obscur ». On retrouve aussi le chant lexical du mystère avec« mystérieux » (l.12), « caché » (l.10), « cachait » (l.18) et « perruque » (l.11).Ainsi l’on peut avoir l’impression que le Colonel Chabert fait tout pour cacher sa personne. Le point de vueinterne et les périphrases, telles que « le singulier client » (l.3) « le vieux soldat » (l.9) et « du vieillard »(l.23) , utilisés au début du texte renforcent le manque d’éléments qu’on a pour identifierl’homme .
On peut voir que le Colonel Chabert est aussi mystérieux de par un côté surnaturel avec une comparaison « Le Colonel Chabert était aussi parfaitement immobile que peut l’être une figure...
tracking img