Colonisation jordanie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (441 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La question de la colonisation israélienne en territoires palestiniens pourrait bien bloquer complètement les pourparlers en cours entre Israël et l'Autorité palestinienne. "Les négociations sepoursuivront tant que la colonisation est gelée, mais je ne suis pas prêt à négocier un seul jour si la colonisation reprend", a déclaré lundi 20 septembre le président palestinien, Mahmoud Abbas. Lemoratoire décidé par Israël doit normalement prendre fin le 26 septembre.
Il a fait cette déclaration dans l'avion qui l'amenait à New York, où il doit prononcer devant l'Assemblée générale de l'ONU undiscours "important sur le processus de paix et les efforts destinés à mettre fin à l'occupation israélienne des terres palestiniennes depuis 1967 et créer un Etat palestinien indépendant, avecJérusalem-Est pour capitale", selon son porte-parole, Nabil Abou Roudeina. Les négociations directes entre Israël et les Palestiniens, qui ont repris le 2 septembre sous l'égide des Etats-Unis, achoppentprécisément sur cette question d'une éventuelle reprise de la colonisation.

Le président d'Israël, Shimon Pérès, et le ministre de la défense, Ehoud Barak, sont également attendus à New York. ShimonPérès doit prendre part aux travaux de l'Assemblée générale de l'ONU alors que M. Barak doit rencontrer notamment son homologue, Robert Gates, et la secrétaire d'Etat, Hillary Clinton. Un hautresponsable palestinien a d'autre part indiqué qu'"il y a des préparatifs en vue d'une rencontre entre Nétanyahou, Obama et Abbas". "Il y a un espoir qu'ils se rencontrent." Mais les services de M. Nétanyahouont indiqué qu'il ne prévoyait pas de se rendre aux Etats-Unis cette semaine et n'ont pas précisé s'il rencontrerait M. Abbas avant la fin du moratoire sur la construction dans les colonies enCisjordanie.

Israël refuse pour l'instant de prolonger le moratoire. "Ce que je peux dire à propos du moratoire, c'est qu'il n'y a pas de changement dans notre position", a affirmé M. Nétanyahou...
tracking img