Colonisaton

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1916 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 3
L’Europe et le monde divisé

Introduction :
À partir de 1850, l’Europe se lance à la conquête de nouveaux territoires pour obtenir de nouveaux marchés et pour imposer sa civilisation. On appelle ce processus la colonisation. Quelles ont été les motivations, les étapes et les conséquences de la colonisation ?

I- Motivations et étapes

En 1885, Jules Ferry, ministre desaffaires étrangères, prononce un discours pro colonialiste.

1- Les motivations

Politique : volonté de puissance (nationalisme), développer le rayonnement de son pays en ayant des territoires supplémentaires (concurrence vis-à-vis des autres pays), et volonté d’imposer les valeurs républicaines en théorie du moins.

Économique : exporter des produits industriels dans les colonies,importer des matières premières (exploiter des terres, agriculture, ressources très diverses), placer des capitaux et commercer.

Culturelle : apporter la civilisation aux « races inférieures », ils prétendent « libérer les esclaves » en imposant leurs valeurs.

Les motivations des Européens sont donc essentiellement politiques et économiques. La majorité de la population européenne estd’ailleurs favorable à l’idée coloniale.

2- Les grandes étapes de la colonisation

Les grandes étapes de la colonisation se déroulent entre 1860 et 1914. C’est la « course aux colonies », notamment entre Grande-Bretagne et France.
La France a colonisé l’Afrique d’Ouest en Est tandis que le RU a plutôt colonisé du Nord au Sud.Plusieurs crises les ont opposés fin 19ème, ils se partagent finalement l’Afrique.
Les Européens vont vaincre par la force armée, ils se battent et jouent la division des peuples les uns par rapport aux autres.
Les frontières sont très géométriques, notamment en Afrique, ce sont vraiment des lignes de partage qui ne tiennent pas compte des peuples. La plupart des frontières ont étédécidées en 1885 lors de la conférence de Berlin.
La conférence de Berlin fixe les règles du partage de l’Afrique. Les puissances se mettent d’accord en 1885 : Anglais, Français, Belges, Italiens, Portugais.
Résultat : le contient est entièrement partagé sauf l’Ethiopie et le Liberia.
- L’Asie, quant à elle, est surtout colonisée au Sud (Inde par les Anglais, et Indochine par les Français).Bilan : En 1914, les 2 plus grandes puissances coloniales sont la France et le Royaume-Uni.
- Un quart des terres continentales appartient au RU. C’est un grand empire colonial qui compte 400 millions d’habitants. - La France a 10% des terres, soit10 millions de km2, et 50 millions d’habitants colonisés.
- L’expansion a été rapide et les colonies se tiennent jusqu’en 1939.

II- Les formes du système colonial.

1- Les formes d’administration des colonies.

Pour administrer leurs colonies, les Européens utilisent plusieurs méthodes :
1- L’association ou « Indirect Rule » : le modèle anglais : ils ne gouvernent pasdirectement. Ils laissent les locaux diriger tout en contrôlant la politique extérieure. On leur donne l’illusion qu’ils se dirigent eux-mêmes, une sorte d’autonomie.
Il y a différentes formes de domination, de politique, selon le moment. Pragmatisme (selon la situation économique) :
- Dominions (les + récents), membres du Commonwealth : Etats indépendants avec leur Parlement et leur gouvernement(Ex : Australie).
- Protectorats : politique étrangère menée par les colons, politique intérieure par les locaux (Ex: Egypte)
- Colonies : administration directe (Ex : Inde).

2- L’assimilation ou administration directe. C’est le modèle français. Ce sont les colons qui dirigent. Assimilation ; le but est d’essayer « d’assimiler » les locaux à des citoyens français (mais ce n’est que de la...
tracking img