Com pub

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2312 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN :

* Introduction

* La publicité

1) Définition
2) Formes

* La communication publicitaire

1) Culture publicitaire
2) Langage publicitaire
3) les medias de masse
4) Hors media

* Conclusion

Introduction
La publicité est l’un des aspects de la communication commerciale. Elle informe donc sur l’existence d'unproduit, son prix, ses dimensions, etc. Mais surtout, elle incite à l’achat qui est sa fonction première. Pour atteindre cet objectif, la publicité cherche comment toucher, puis convaincre et séduire l’acheteur potentiel à travers la communication.

La communication publicitaire est une stratégie à la consommation ciblant un public particulier. Elle se donne pour but de créer un besoin, deconvaincre que le produit répond aux besoins, et éventuellement qu’il le fait mieux que d’autres produits.

I- La publicité :

1) Définition
La publicité est une forme de communication, dont le but est de fixer l'attention d’une cible visée (consommateur, utilisateur, usager, électeur, etc.) pour l'inciter à adopter un comportement souhaité : achat d'un produit, élection d'une personnalitépolitique, incitation à l'économie d'énergie, etc.
La publicité se distingue par sa finalité commerciale. Elle existe depuis plus de 150 ans sous la forme d'affiches, de panneaux publicitaires.
La publicité est donc une forme de communication, dont le but est de fixer l'attention de sa cible sur un objet consommable, et de l'inciter à adopter un comportement déterminé vis-à-vis de ce dernier

2)Formes de la publicité

A- La publicité persuasive

Dans cette théorie le consommateur est avant tout un être rationnel dont l'acte d'achat dépend d'un jugement mûrement réfléchi. Il agit avec raison et calcul pour satisfaire au mieux ses besoins. L'objectif de ce type de publicité sera de convaincre avec des arguments rationnels (informer, expliquer...) L'objet essentiel de l'annoncesera la mise en évidence du besoin à satisfaire. Cette stratégie est maintenant critiquée : La décision d'achat n'est pas toujours issue d'un raisonnement rationnel, aussi avec la standardisation des produits et la concurrence, la simple information sur un produit rend difficile la différenciation. Enfin, l'individu a tendance à rejeter ce type d'annonce parce qu'il refuse l'influence de lapublicité.
Ce modèle s’appuie sur le schéma théorique suivant :
A : on attire l’attention
I : on suscite l’intérêt
D : on provoque le désir
A : on déclenche l’achat 

B- Publicité projective

Conférer au produit, ou à la marque, les signes d’un groupe valorisant (auquel le consommateur appartient).
Le postulat étant que le consommateur appartient à plusieurs groupes sociaux ayant chacunleurs normes. La stratégie du publicitaire sera de conférer au produit, ou à la marque, les signes d'un groupe valorisant. Ce type de publicité pourra avoir une influence sur le consommateur en agissant sur le renforcement d'une norme ou bien sur le changement de normes
-------------------------------------------------
Exemple : Crédit agricole offre un service de consultation sur le Web.Motivations : Ne pas se déplacer / Accès au compte chez soi / Ne pas voir son banquier |
Frein : Comportement antisocial. |
-------------------------------------------------
Exemple : Alcatel vend un téléphone mobil qui vibre (signal silencieux).
Motivations : Discrétion / Ne nuit pas l'entourage / L'esbroufe. |
Frein : Obligation d'un contact physique avec le téléphone pour pouvoir le sentir |C- Publicité mécaniste

Le but est de créer un automatisme chez le consommateur en le « soumettant » à un produit par le biais d’un matraquage publicitaire.

Cette théorie affirme que le comportement économique du consommateur n'est ni rationnel, ni conscient. Ce comportement est passif, soumis au conditionnement et adopte des réflexes par habitude. La publicité mécaniste se...
tracking img