Combattre l'avortement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1244 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour la révolution
Comme toujours, la solution ne peut être que globale. Seule une révolution collective initiée par de multiples révolutions individuelles peut créer les conditions sociales et morales permettant de rendre l’avortement impensable. Si les humains se dirigeaient vers le Projet, beaucoup de choses changeraient dans ce domaine. Tout d’abord, la foi leur ferait comprendre quel’être vivant doit être respecté depuis sa conception. Ensuite, une vision existentielle profonde ferait qu’on respecterait la liberté de chacun avant même la naissance et qu’on verrait que tout être à un sens, qu’il soit animal, handicapé ou malade. Enfin, les structures relationnelles, sociales et économiques seraient totalement différentes.
Entrons un peu dans les détails en imaginant que le Projetest en marche :
[pic]  Avec l’aide de la connaissance astrologique, on voit que chaque être est unique, qu’il a du sens et des missions à remplir, qu’il a de l’importance pour lui-même et pour les autres. Qu’un embryon soit handicapé ou pas, il a son rôle et sa place sur Terre, comme tout le monde. Dans une économie fondée sur le partage et l’égalité, on ne recherche plus le profit et laperformance à tout prix. Le temps passé aux activités à but productif est réduit et chacune peut s’épanouir selon ses capacités. Les plus faibles, les êtres différents, ne sont plus mis au rancart, on fait tout pour les aider et ils ont autant d’importance que n’importe qui. Ajoutons qu’il y aurait de toute façon moins de malades et handicapés (pour ceux qui le deviennent au cours de leur vie), et quesans doute ce taux diminuerait aussi pour ceux qui le sont de naissance.
[pic] Tout le monde a largement de quoi subvenir à tous ses besoins. Plus de misère matérielle qui pousse à avorter.
[pic] Avec des relations libres et égalitaires, des personnes qui se prennent en main et la fin des tyrannies de la séduction, des modes..., finis les viols (qu’ils soient conjugaux ou commis par desinconnus).
[pic] Les embryons ne sont plus des enjeux de pouvoir entre femelles et mâles, ni des empêcheurs de vivre. Dans la société du Projet, les gens vivent dans des communautés et ont aboli la notion de genre de sexe, de couple exclusif, de propriété des enfants ou des épouses, de liens du sang, etc.... De ce fait, les filles enceintes ne se retrouvent jamais seules, qu’elles aient 15 ou 40ans. Il y a toujours des personnes pour accueillir tous les enfants à naître. Et s’il y a trop d’enfants dans une communauté, une autre peut se charger des « excédents ».
[pic] Les filles ne sont plus des objets sexuels qu’il faut baiser sans capote pour être heureux. L’éducation et la pratique érotico-sexuelle se font dès le plus jeune âge, et donc les personnes sont habituées à laresponsabilisation et à la maîtrise. Rien n’est tabou et la contraception est développée et accessible pour tout le monde.
De plus, les rapports hétérosexuels avec pénétration du vagin féminin par une verge masculine ne sont plus du tout la norme. Les relations homosexuelles sont banales (là, pas de risque de conception !) et les relations hétéros ne sont plus enfermées dans les schémas vus à la télé (leshomos des deux sexes savent bien qu’il y a des tas de manières de se faire plaisir). De toute façon, on ne se soucie pas plus du sexe de ses relations, que de la couleur de la peau ou de l’âge du capitaine.
[pic] Il y a beaucoup moins de grossesses imprévues et celles qui surviennent sans qu’on les ait souhaitées ne posent aucun problème. La communauté de vie et le tissu social sont là pour aiderchacune.
[pic] Les grossesses n’empêchent pas les études et les gens ont des visées plus hautes que bâtir une carrière professionnelle.
[pic] Plus de pressions sociales et de normes conservatrices qui culpabilisent les filles enceintes. Sans couples exclusifs ni familles, l’idée de l’abomination de la fille-mère (enfants hors mariage) n’a plus aucun sens.
Evidemment, tout ceci est...
tracking img