Comentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (980 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GOUL Lundi 28 Février 2010
Florent
1S1

Commentaire
Le mal

Le mal est une poésie publié en 1870 et écrite par Arthur Rimbaud. Cette poésie fait partie du recueil Les Cahiers de Douai quifut le seul recueil non achevé par Rimbaud. Il écrit ce recueil après être sorti de prison, chez son professeur de rhétorique qui l'a fait libéré et qui l'a accueilli chez lui.
Ce poème de Rimbaud estcomposé d'une seule phrase commençant par « tandis que » qui est une opposition et qui nous met directement dans le thème de la guerre . Il est composé de deux quatrains et de deux tercets avec desvers écrit en alexandrins c'est donc un sonnet. Ce poème a été écrit dans le but de dénoncer d'abord l'horreur de la guerre avec des métaphores, des contrastes et d'autres procédés littéraire dans lesdeux premières strophes et la religions et la détresse des mères avec des champs lexicaux appropriés et d'autres procédés dans les deux strophes suivantes. Grâce a cela nous verrons comment Rimbauddénonce la guerre en la rapprochant de l'église et sa société ?
Nous verrons cela en deux axes: le premier axe portera sur la dénonciation de Rimbaud de la guerre avec la violence et la pertehumaines puis dans le second axe nous verrons la critique de la religion et de la société.

Dans cette première partie nous verrons la dénonciation de la guerre par Rimbaud et l'apparence que donneRimbaud aux soldats.
Le poème commence avec la conjonction de subordination « tandis que » pour nous mettre directement dans le poème et nous projeter d'emblée sur le champ de bataille afin de nous faireconcrètement ressentir les horreurs de la guerre avec « les crachats rouges de la mitraille » qui fait allusion aux mitrailleuses sanglantes. C'est une scène de rare violence raconté avec desmétaphores: « crachats rouges de la mitraille » et « les bataillons en triasse dans le feu » qui nous fait imaginé le feu des canons et des fusils et feu de l'enfer. L'horreur est aussi mise en évidence...
tracking img