Commandante che guevara

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Che Guevara

Ernesto Rafael Guevara de la Serna est né le 14 juin 1928 à Rosario De Santa Fe en Argentine. Il est le premier des enfant de Ernesto Guevara Linch
Sa première crise d’asthme intervient avant l’âge de 2 ans. En raison des problèmes de santé de Ernesto, la famille va changer plusieurs fois de résidence, jusqu’à ce qu’un médecin ne leur conseille de se rendre à Alta Gracia, dans laprovince de Córdoba. Le climat plus sec de cette région est favorable à Ernesto, et ils décident donc de louer une maison. Les problèmes de santé de Ernesto conduisent sa mère Celia à se charger de son éducation primaire. Sa mère lui apprend dès son plus jeune âge le français qu’il finira pas parler couramment. Puis il suivra normalement les cours à l’école San Martín, puis au collège ManuelSolares. En grandissant, le jeune Ernesto va développer un caractère à la volonté exceptionnelle qui force déjà le respect. Pour conjurer sa maladie, il se lance à corps perdu dans le sport. Il joue au football, au tennis, au golf, à la pelote basque... et se passionnera même pour le rugby! Mais Ernesto développe surtout un goût compulsif pour la lecture. Les livres le passionnent. A quinze ans, ilconnaît déjà Jung, Adler, Marx, Engels, Lenin... Il épuise la poésie française, dévore London, Kipling, Dumas, Stevenson... D'une voracité sans égale, il puise dans tous ces livres le riche terreau d'un idéal prêt à fleurir.
En Mars 1942 il commence ses études secondaires au Collège National Déan Funes, à Córdoba. En 1946, la famille déménage à Buenos Aires pour aller vivre dans un appartement dela grand-mère paternelle. Quand la grand-mère, Ana Isabel, tombe gravement malade, Ernesto la veille durant 17 jours, et à sa mort, il annonce qu’il étudiera la médecine au lieu des études d’ingénieur qu’il avait envisagé. Ernesto est jugé inapte pour le service militaire en raison de sa maladie. En 1947 il commence ses études de médecine et montre peu d’intérêt envers la politique et lesmouvements de protestations des étudiants, même si ses parents, et plus particulièrement sa mère, sont des militants anti-péronistes. Mais à la fin de l’année il fait connaissance de Berta Gilda Infante, connue sous le nom de Tita. Elle est membre de la Jeunesse Communiste Argentine. Ils deviennent vites bons amis et Ernesto lit avec elle les textes marxistes et ils discutent de la réalité politique del’époque.
A 17 ans, il commence à se constituer un dictionnaire philosophique qu'il complétera et remaniera au cours de différentes périodes de sa vie. II s'agit de sept cahiers, concernant des concepts généraux sur les tendances et courants dans l'histoire de la philosophie et des sciences sociale, des remarques et des commentaires à propos de la vie et de l'œuvre de Karl Marx, des études de laphilosophie et des définitions quant à l'origine et à l'essence de l'humanité.
C’est en Octobre 1950, qu’il décide de faire son premier voyage en Amérique Latine, en passant par le Chili, le Pérou et la Colombie. Il est le spectateur attentif des problèmes sociaux des pauvres de ces pays, et cite dans ses notes la phrase de José Marti : "Je veux unir mon destin à celui des pauvres du monde". Le 29Décembre 1951, il part avec son ami Alberto Granados à travers le continent sud-américain. Mais la moto sur laquelle ils font le voyage, une Norton 500 c.c., les lâche et ils doivent travailler, soit comme assistant médecin ou effectuant des petits boulots, pour continuer leur périple.
Ernesto revient à Buenos Aires en Août 1952 pour poursuivre ses études de Médecine. Il reçoit le titre de Docteur enMédecine et Chirurgie le 11 Avril 1953 à l’Université de Buenos Aires. Le 7 Juillet 1953 il part une nouvelle fois en voyage à travers l’Amérique du Sud et Centrale. Il est accompagné par Carlos Ferrer "Calica". Il observe en Bolivie les changements sociaux apportés par le Mouvement Nationaliste Révolutionnaire arrivé au pouvoir. Puis ils visitent le Pérou, l’Equateur, le Panamá et le Costa...
tracking img