Commantaire des liaisons dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour cette étude du roman de Laclos (1741-1803), nous proposons une séquence qui sera fidèle à la progression de la narration. Il nous a semblé devoir en effet tenir compte de ce que le roman s'inscrit dans le genre, très à la mode à l'époque, du roman épistolaire : l'absence du narrateur laisse à l'échange de lettres le soin de planter les rapports entre les personnages et permet au lecteur derecomposer l'ordre de la narration grâce aux recoupements qu'il peut opérer. Ces jeux, dont Laclos use subtilement, pourraient souffrir d'une vue d'ensemble immédiatement synthétique. L'œuvre est composée de quatre parties à peu près égales qui fonctionnent chacune comme un acte de tragédie classique. Il nous a semblé légitime d'observer ce que chacune pose et ménage aussi d'attentes de lecture.Pour cette raison, les objectifs que nous nous proposons dans chaque séquence pourront se présenter plusieurs fois afin d'examiner comment la narration les a précisés voire transformés. A l'intérieur de chaque étude, prendra place la lecture d'un passage retenu pour sa capacité à illustrer les objectifs successifs :





SOMMAIRE
DÉCOUPAGE OBJECTIFS
LECTURES
PREMIÈRE PARTIE
lettresI à L - Les types de lettres
- Les jeux de points de vue
- Premiers portraits Lettre XXXIII
DEUXIÈME PARTIE
lettres LI à LXXXVII - Le libertin : les masques
- Le libertin : la volonté de puissance Lettre LXXXI
TROISIÈME PARTIE
lettres LXXXVIII à CXXIV - Les victimes
- Typologie des faibles
- Valmont et Merteuil Lettre XCVII
Lettre CII
QUATRIÈME PARTIE
lettresCXXV à CLXXV - Les jeux de points de vue
- Un univers tragique Lettre CXXV
ANNEXES - Dossier : Laclos adapté par Stephen Frears.
- Les Liaisons dangereuses ou le masque et le visage
par Olivier Maurel.
LIENS








PREMIÈRE PARTIE




Résumé : Voulant se venger d'avoir été quittée par Gercourt, la marquise de Merteuilentreprend de déshonorer avant son mariage la jeune Cécile de Volanges qu'il doit épouser. Elle en charge le vicomte de Valmont, qui se récuse, préférant séduire la vertueuse Présidente de Tourvel. Devenue la confidente de Cécile, Mme de Merteuil l'encourage à aimer son maître de musique, Danceny, et accepte d'être une récompense pour Valmont si celui-ci lui apporte la preuve écrite de la chute deMme de Tourvel. Cependant celle-ci, encouragée par Mme de Volanges, résiste à Valmont et finit par obtenir de lui qu'il rentre à Paris. Instruit du rôle joué ici par Mme de Volanges, Valmont décide d'aider la marquise et de séduire Cécile, qui rompt avec Danceny.




1. Les types de lettres

Cette première partie donne surtout cinq exemples de lettres :

la confidence : à mi-chemin dujournal intime, elle est caractéristique des lettres de Cécile de Volanges (lettres I, IV, XIV)

la déclaration d'amour : souvent fausse (c'est le cas des lettres de Valmont à Mme de Tourvel : XXIV, XXXV, XXXVI), elle peut être sincère : c'est le cas des lettres de Cécile et de Danceny (XVII, XXVIII) et "l'éditeur" finit d'ailleurs par les supprimer. Ces lettres forment comme un contrepoint defraîcheur et de sincérité.
Mais la marquise de Merteuil en prévient Valmont : la lettre ralentit la conquête amoureuse (lettre XXXIII).

le récit : la lettre est alors un "bulletin" (lettre XXV) de campagne ou de victoire qui souligne la complicité du rédacteur et de son destinataire (lettres IV, VI, XXI, XXIII, XXV). Mais le récit en est plus ou moins sincère (ainsi dans la lettre X, où lamarquise de Merteuil veut rendre Valmont jaloux.)

l'analyse psychologique : elle est caractéristique de l'inspiration de la marquise de Merteuil, comme de ses stratégies machiavéliques (ainsi la lettre XXXVIII, où elle discerne en Cécile une libertine potentielle).

l'injonction : la lettre devient mise en garde ou demande de conseils et manifeste l'interdépendance progressive de certains...
tracking img