Comme on voit sur la branche, pierre de ronsard, second livre des amours (1555)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comme on voit sur la branche, Pierre de Ronsard, Second Livre Des Amours (1555)

Pierre de Ronsard né en septembre 1524 mort le 28 décembre 1585 est un des poètes français les plus importants duXVIe siècle, littérature poétique de la Renaissance, ses poèmes lyriques développent les thèmes de la nature et de l’amour, associés aux références de l’Antiquité gréco-latine et à la forme du sonnet.Introduction

I) La métamorphose de Marie

1. De la rose à la femme...
2. De la femme à la rose...
3. Marie, divinité parmi les divinités du jardin

II) La mort atténuée et dépassée

1. Lerefus du macabre
2. L'atténuation de la tristesse
3. La mort transcendée dans l'éternité poétique

- la révolte du poète devant un destin si cruel,
- un hommage à la rose, symbole de l'amour et dela femme, (vois le Roman de la rose), l'utilisation de la mythologie et d'un symbolisme marqué typique de la Renaissance,

- un mode élégiaque,

- dans la chute ou la pointe du sonnet, les mots quivalorisent le poète, celui qui met sa gloire dans la célébration de la gloire d'autrui,

- la construction antithétique du sonnet avec l'habile dépassement : seul, l'art du poète permet d'accéder àla permanence, autre forme de l'éternité.
Dans ce poème, ROnsard s'attache au thème baroque du temps qui passe, inexorablement, avec pour originalité, de ne pas dramatiser cet instant tragique. Ils'oppose à la conception morbide et angoissante de la mort. 


Pour la baroque : 

- thème de la fuite du temps, notamment rendu par la comparaison (in medias res [puis-je le dire ainsi?]) dela rose et de la femme/vie ; et plus particulièrement, par l'image CYCLIQUE (à analyser : disposition des rimes, répétition des rimes même dans les tercets, les coordinations " ET/ OU " et rythmesbinaires (par deux)) des Saisons :

* printemps "mois de mai"

* été "excessive ardeur (étymologiquement : brûler)"

* automne "pluie" 

* ET... hiver : la mort.

- les antithèses :...
tracking img