Commencement et philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (695 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La philosophie est souvent associée à une source de questions sans fins et différentes les unes des autres, obligeant le philosophe à penser de nouveau à chaques questions et donc de rester sur unmême point de départ qui est l'ignorance , comme un débutant qui n'avancera jamais.
Si le philosophe, d'après Merleau-Ponty, est un penseur qui ne cessera jamais d'apprendre, ne peut-on pas dire que laphilosophie est une science sans cesse mise à jour par l'étonnement éprouvée par le philosophe, qui est le départ même de la philosophie, l'obligeant ainsi à renouveler constamment ses questions etses pensées?
Il s'agit ici de démontrer comment la pensée, dans la philosophie, est en perpétuel changement de par l'étonnement, dévoilant ainsi l'ignorance du philosophe devant chaque problèmepuisqu'il remet toujours tout en question.
Le philosophe est-il incapable de progresser sans tenir compte des connaissances acquises?
La philosophie n'en est-elle pas la cause de par son origine et sascience?

Comment un philosophe peut-il philosopher s'il reste dans l'ignorance, on demeurant un « commençant perpétuel? » On commence tous par se poser les mêmes questions. Si philosopher ne nous faitpas progresser dans nos réflexions , alors à quoi cela sert-il ? La philosophe reste plongée aux mieux des ses réflexions et de ses questions. Une fois un problème résolus, il en recherche un autresans tenir compte de ses nouvelles connaissances. Alors il recommence depuis le début. La soif de connaissance est telle et telle est l'immensité du savoir, que la philosophie en elle-même, en tantque science, ne pourra jamais être vantée par un penseur qui dit tout savoir. De plus, s'il le prétend, c'est qu'il n'est en rien un philosophe car il ne reconnaît pas sa propre ignorance. Donc on envient à se demander si la philosophie est une matière en soi que l'on peut apprendre. Car, comment peut-on philosopher si on a aucune expérience, aucun savoir dans le domaine? On pourrait penser...
tracking img