Comment devient-on adepte d'une secte ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4791 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment devient-on adepte d'une secte ?

1 / La séduction .

Comme l'indique le Dr Jean-Marie Abgrall , le recrutement d'un adepte passe par trois phases, à partir desquelles l'adhésion va s'obtenir progressivement, en même temps qu'apparait une forme de dépendance intellectuelle et affective. Tour à tour, le nouvel adepte va être séduit, persuadé puis fasciné par la secte et ses membresrecruteurs .
La première phase du recrutement est évidemment celle de la séduction . Elle consiste à se presenter aux futurs adeptes en leurs proposant une alternative séduisante aux difficultés de la vie quotidienne. En effet, il est rare que les futurs adeptes se présentent spontanément à une structure sectaire : les premiers contacts ont lieu le plus souvent à l'initiative des agents recruteursdes sectes, eux-mêmes jugés à l'aune de l'efficacité de leur prosélytisme.

Le principe de séduction veut que le premier contact soit destiné à favoriser le processus d'identification entre le recruteur et le recruté. Cette identification repose sur un certain nombre de critères permettant au futur adepte éventuel de percevoir une similitude entre lui-même et son interlocuteur. Ce sentiment peutêtre obtenu par des ressemblances d'attitude, l'approbation systématique du bien-fondé des interrogations exprimées par le futur adepte. La réussite de cette phase de séduction est bien sûr largement conditionnée par le choix du public au sein duquel le recrutement est opéré , et donc celui des lieux de rencontre, qui sont en général déterminés en fonction de leur densité de fréquentation. Le DrAbgrall précise ainsi qu' " un démarchage à domicile " (type Témoins de Jéhovah) utilisera des démarcheurs en famille (père, mère, enfant, ou présumés tels), la famille recrutante étant souvent illusoire et constituée sans liens familiaux réels. L'aspect " jeune cadre dynamique " des scientologues conviendra mieux au démarchage dans des cités universitaires, des clubs de gymnastique, ou des cafésà la mode (...). Qui ne sait reconnaître les jeunes évangélistes Mormons, aux cheveux coupés ras, à l'éternel blazer bleu marine et à la cravate club discrète ? Comment ne pas noter le caractère bon chic bon genre mais un peu désuet des Témoins de Jéhovah ?

Le mouvement des Enfants de Dieu , crée par David Moïse, revendiquait clairement la "pêche par le flirt" , ou "racolage missionnaire " ,pour recruter de nouveaux adeptes. Le recrutement par la séduction avait là été poussé dans sa logique ultime, poussant les jeunes femmes adeptes à servir de "proies", pour attirer les futurs adeptes. Le mouvement à été dissous en 1978, pour prostitution .

a - Les facades - ou themes de propagandes .

Les sectes recrutent leurs adeptes en s'appuyant sur une très grande diversité de thèmes etd'instruments. Ils se "cachent" , en quelques sorte, derrière une façade, qui leur permettra de séduire les futures adeptes. Ces facades sont des moyens detournés souvent utilisés par les dirigeants sectaires - ou gourous - pour arriver à attirer de plus en plus de personnes sous leurs ordres. Elles sont souvent à titres humanitaires, comme l'association "SOS desert" par exemple, associationécologique qui avait pour but d'arrêter la progression du désert dans le sahel. Cette association dépendait en realité de la secte " Ecoovie " , qui prône l'exlusion des acquis contemporains de la vie sociale et économique, et le retour au mode de vie des tribus indiennes primitives. Ce n'est qu'un exemple parmis tant d'autres, mais on s'aperçoit ansi de la manière dont les sectes aux idées radicalistespeuvent nous séduire de manière detournée, par des facades comme des associations humanitaires. Les membres de l'association "SOS desert", pour la plupart deja adepte de la secte Ecoovie, amenaient d'autres membres, partisans de la sauvegarde du Sahel , et souhaitant lutter contre la progression du desert. Sous cette image écologiste et innocente, ce qu'on ne leur à pas dit, c'était que la...
tracking img