Comment fabrique-t-on les ogm ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1049 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Ogm, approche scientifique :

Pour fabriquer des OGM, 3 étapes sont necessaires : il faut d'abord choisir le gène que l'on veut implanter dans les cellules (transgène). Ensuite, il faut le tranferer, enfin, il faut regener les plantes transformées.

Première étape :
La première étape est l'identification d'un caractère que l'on veut introduire dans la plante, comme par exemple descaractères de qualité nutritionnelle, la résistance à certains insectes, à certaines maladies, à des herbicides... Le gène choisi (dit gène d'intérêt) peut provenir de tout organisme vivant, plante, animal ou bactérie puisque le code génétique est universel. Il doit ensuite être isolé de l'organisme donneur. Il est intégré dans une construction génétique associant souvent un gène marqueur. Ce gènemarqueur permet de sélectionner les cellules qui ont intégré le gène d'intérêt. La construction est ensuite multipliée (clonée) afin de disposer d'une quantité suffisante d'ADN pour son introduction dans les cellules végétales que l'on veut transformer.

Deuxieme étape :
 Rappel : la cellule est l’unité du vivant. Si on détruit la membrane plasmique d’une cellule végétale, on obtient unprotoplaste, ayant une forme sphérique.
Schéma du passage d'un protoplaste (à gauche) à une
cellule (à droite)
Ensuite, l’Acide DésoxyriboNucléique, ou ADN, est présent dans les noyaux de toutes les cellules eucaryotes, mais aussi sous forme d’appareil nucléaire diffus chez les procaryotes. L’ADN contient l’information génétique ; il est sous forme d’une double hélice, chaque brin de cette hélice étantconstitué par l’enchaînement de quatre nucléotides constitués d’un sucre, le désoxyribose, d’un groupement phosphate, et d’une base azotée A, T, G ou C.
  Enfin, un gène est un fragment d’ADN portant le « plan de fabrication » d’une protéine.

Ils existe deux catégorie de techniques permettant la formation d'OGM : le transfert direct et le transfert indirect. Le transfert direct est uneintroduction directe de l'ADN d'un gène (dit gene d'interet) dans le noyau, souvent transporté pas un plasmide, mais sans autre intermediaire. Le transfert indirect, lui, est réalisé par l’intermédiaire de bactéries, comme par exemple Agrobacterium tumefaciens, qui permettent de véhiculer le gène d’intérêt.

Il existe différentes techniques permettant le transfert direct , ces trois techniques sontl’électroporation, la micro-injection et la biolistique.

L'électroporation : c'est une des techniques les plus simples a mettre en œuvre. Cette méthode consiste à faire subir des chocs électriques a un mélange de protoplastes et d'ADN.

Un prosoplaste est une cellule dénuée de sa paroi cellulaire.

Du fait des chocs électriques, des pores se forment dans la membrane plasmique,On les appellent aussi « électropores ». Elles permettent alors à l'ADN de pénétrer a l'intérieur de la cellule.
En effet, les prosoplastes baignent dans les plasmides qui passent très facilement dans la cellule.
Si le choc n'a pas été trop violent, les électropores se refermeront d'elles-mêmes et la membrane reprendra sont état initial. On pourra alors dire que le cellule a été génétiquementmodifiée.
étapes de l'électroporation


1) mélange de protoplaste et d'ADN.

2) choc électrique.

3) Des pores se forment dans la membrane plasmique, et l'ADN entre dans la cellule via ces pores.

4) Les pores fermées emprisonnent l'ADN dans la cellule qui va alors dans le noyau.

Plus tard, la cellule se régénérera et intégrera complètement le nouvel ADN.


Lamicro-injection : elle se pratique sur des protoplastes et consiste a injecter directement le gène étranger dans la cellule a modifier grâce à un micromanipulateur monté à un microscope.
Le protoplasme a transformer est immobilisé a l'aide d'une micro-aiguille, puis on introduit le gène (accompagné de son complexe promoteur-terminateur dans le noyau à l'aide d'une micro-pipette.
Un promoteur est...
tracking img