Comment laclos exprime-t-il sa colre et cherche-t-il pousser les femmes se rvolter ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (691 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire : Pierre Choderlos de Laclos, Des Femmes Et De Leur Education, 1783.

Sujet : Comment Laclos exprime-t-il sa colère et cherche-t-il à pousser les femmes à se révolter ?

Ce texte estun discours de Pierre Choderlos de Laclos sur la question posée par l’Académie de Châlon-en-Champagne pour un concours en 1783, qu’il remporta. La question était : « Quel seraient les meilleursmoyens de perfectionner l’éducation des femmes ? ».Cette question sur l’éducation des femmes est très importante au XVII ème siècle, c’est un débat traité par de nombreux auteurs. Ils cherchent à faireprendre conscience aux femmes de leurs soumissions et veulent l’égalité sociale entre hommes et femmes. Laclos décrit la situation des femmes en comparant leurs libertés d’antan et leur soumissionactuelle en cherchant à éveiller en elles un esprit de révolte.

Laclos utilise des impératifs renforcés par des apostrophes et des injonctions afin de s’adresser directement aux femmes : « Ô femmes !Approchez et venez m’entendre », «Venez apprendre », « Retournez à vos occupations », « N’attendez point les secours des hommes », « Apprenez qu’on se sort de l’esclavage que par une grande révolution».Cette ponctuation expressive traduit la motivation de Laclos de faire sortir les femmes de les pousser à l’écouter et à suivre ces conseil afin de sortir de la situation déplorable où on les aenfermées.

Laclos à par ailleurs recours à de nombreuses répétition notamment la conjonction si l’adverbe comment pour montrer aux femmes la situation dans laquelle elles se trouvent et pour les amener àla révolte : « Comment nées compagnes de l’homme vous êtes devenues son esclave », « Comment tombées dans cet état abject vous êtes parvenues à vous y plaire », « Comment enfin, dégradée de plus enplus par une longue habitude de l’esclavage », « Si ce tableau fidèlement tracé vous laisse de sang-froid, si vous pouvez le considérer sans émotion », « Mais si au récit de vos malheurs et de vos...
tracking img