Comment le monologue d'harpagon dresse t'il le portrait de ce dernier ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment ce monologue dresse t’il le portrait d’Harpagon ?
Harpagon, le personnage principal de la pièce, vient de s’apercevoir que sa cassette a été volée. Il entre sur scène et se lance dans unmonologue désespéré : Nous verrons comment ce dernier dresse le portait d’Harpagon à travers :
A) La folie d’Harpagon B) Le registre comique

A) La folie d’Harpagon
La folie d’Harpagonest ici très bien représentée : On la retrouve à travers son agitation : Certains indices révèlent ses déplacements : “où courir? où ne pas courir?”, “n’est-il point là, n’est-il point ici ?”. Desphrases nominales, des interjections, le rythme saccadé et l’accélération du rythme en témoignent également.
On peut observer que la dépossession de son argent entraine la perte d’identité d’Harpagon :En effet, le monologue d’Harpagon n’en est pas réellement un, ce dernier étant victime d’un dédoublement de personnalité ( révélé par par la question-réponse “Qui est-ce ? […] Ah c’est moi !” et lefait qu’Harpagon se parle à la seconde personne du singulier : « Rends-moi mon argent, coquin ! »)
Le questionnement “mon esprit est troublé, et j’ignore, où je suis, qui je suis et ce que jefais.” témoigne lui aussi la perte de raison et d’identité d’Harpagon.
L’attribution hyperbolique du champ lexical de la mort, à la dépossession de son argent, nous indique la perte de raisond’Harpagon. De plus on peut observer une gradation ascendante de la mort avec  “je me meurs, je suis mort, je suis enterré”.
La scène 7 de l’acte 4 illustre la folie d’Harpagon à son paroxysme ; Cette scèneest caractéristique de l’esprit des comédies de Molière : corriger les mœurs par le rire : il utilise donc pour cela, le registre comique :
B) Le registre comique
Plusieurs types de comiques sontici utilisées par Molière pour corriger l’avarice d’Harpagon et faire réfléchir le lecteur/spectateur de la pièce ; Nous observons notamment le comique de langage avec la personnification...
tracking img