Comment monter votre propre parti politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1324 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment monter votre propre parti politique

Pré-requis :
Savoir parler et disposer d’un peu d’argent liquide au départ.
Tout le reste est inutile.

A. Préparez votre « assise populaire » :

– Choisissez un ou deux chevaux de bataille parmi les problèmes du moment. Une observation des médias pendant une petite semaine doit normalement suffire.

– A$$urez-vou$ du $outien de quelque$ ami$proche$ en leur fai$ant miroiter de po$$ible$ bénéfice$ per$onnel$ pendant la cour$e au pouvoir, deux ou trois « cadres », pas plus.

– Montez un « bureau » pour les affaires courantes et bombardez-vous en président.

– Faites des interventions médiatiques calculées, en gros tous les 2 à 3 mois, exposant le problème du moment et les solutions les plus évidentes possibles à y apporter. Nesurtout pas entrer dans les détails, ni dans des solutions un peu pensées : Les gens ne comprendraient pas. (les électeurs sont forcément idiots, mettez-vous au niveau du plus bête si vous voulez son bulletin)

– Imprimez des tracts de propagande, des T-shirts, etc, les plus jolis possible : Le texte importe peu, l’image est la chose la plus importante. Le message doit être bref et unique : Vousêtes le seul dieu salvateur, le plus beau, le plus honnête, le plus intelligent, etc

– Organisez ensuite des messes de soutien à votre « cause », sur votre personne uniquement : Tout le monde se fout des solutions, ne voit que le profit personnel le plus immédiat possible. Donc, soyez celui qui leur fera miroiter qu’ils leur en offrira le plus (les promesses n’engagent que ceux qui y croient). Neles organisez pas sur vos deniers, faites appel aux « bonnes volontés » : Les militants et sympathisants sont là pour que vous les amusiez, les fassiez rêver et pour VOUS NOURRIR.

- Donc, faites une « caisse commune » dans laquelle vous n’êtes pas tenu de cotiser (même principe que les impôts et autres cotisations obligatoires), puis « offrez » avec à boire, à manger, à s’habiller à tous. Necherchez pas la qualité surtout, c’est cher et c’est « l’intention qui compte ».

– Montrez-vous à la moindre occasion, donnez un avis sur tout et, toujours sans entrer dans les détails, donnez la première solution-bateau qui vous vient à l’esprit en reprochant à tous les autres de ne pas l’avoir encore mise en application. Concluez tous les débats : Les gens parlent de ce qu’ils voient et n’enretiennent que ce qu’a dit le dernier.

B. Entrez dans la danse politique :

– Montez des listes électorales dans toutes les circonscriptions : C’est la partie fatigante, il vous faut aller partout, il vous faut des pantins partout. Le pantin est recruté soit en répondant oui à tous ses souhaits, soit en l’achetant par des promesses de cadeaux ou des titres honorifiques comme « responsable desection » (charge à lui de la monter et de l’organiser), ou les deux. Ne financez surtout pas son action : Il doit espérer, payer de sa personne, « faire ses preuves » (vous en êtes le seul juge, évidemment), et surtout pas recevoir. Gerbez ceux qui ne sont pas assez efficaces : Un parti a une discipline.

– Votre thème de campagne doit être celui le plus en vogue dans les médias. Aucune importances’il est à l’opposé de celui de votre campagne suivante ou précédente : Le chef a toujours raison, surtout quand il se trompe. L’image, l’image, l’image. Vous êtes le plus beau et le plus grand des dieux, ne l’oubliez jamais.

– N’affrontez pas de face ceux qui ont les discours les plus proches de vous, préférez les coups tordus. Concentrez-vous contre ceux actuellement au pouvoir puisque tousles coups permis contre eux ont l’aval de la population, y compris celle qui vous méprise (de toute façon ils voteront pour vous dès que vous serez celui qui a le plus de chances de faire chier ceux d’en-face)

– Maintenez votre réseau de soutien le plus serré possible à votre main : Dès que les fonds collectés vous le permettent, récompensez en nature (voyages, missions de propagande, etc.)...
tracking img