Comment pascal montre t 'il la faiblesse de la raison ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment Pascal montre t 'il la faiblesse de la raison ?

Pascal, mathématicien, philosophe du XVII ème siècle, et auteur a écrit les Pensées, œuvre posthume publiée en 1670, qui réunit les notes destinées à l’élaboration d’une apologie de la religion chrétienne. Dans cette œuvre fragmentée il développe une pensée pessimiste de la condition humaine afin de souligner la nécessité de se tournervers Dieu. Pascal tout au long de son œuvre fait le portrait misérable de l'homme et expose les causes de cette bassesse.
Nous nous demanderons alors comment Pascal montre la faiblesse de la raison.
Nous étudierons cette faiblesse qui se traduit par la présence des puissances trompeuses. Ainsi en première partie nous analyserons l'imagination avant de traiter la coutume et enfin nous verronsl'amour propre.

I ) L'imagination

a) Les sens

→ Fragment 41 : « Maîtresse d'erreur et de fausseté ».
L'imagination conduit à considérer des choses comme vraies alors qu'elles ne le sont pas nécessairement et par là modifie nos comportements.

→ Fragment 41 : « Vous avez cru dès l'enfance qu'un coffre était vide » cependant, « On vous a dit à l'école qu'il n'y a point de vide ».Les hommes ont l'habitude de dire qu'un coffre est vide s'il n'y a rien dedans. Mais les scientifiques disent le contraire, il est remplit d'air. Les sens trompent alors la raison.

→ Fragment 56 : « résister aux apparences »

→ Fragment 41 : L'homme est dupé par les apparences, car les magistrats, les médecins, les docteurs qui avec leur « appareil d'auguste », dupent tout le monde qui « nepeut résister à cette montre si authentique ». Sans cela ils ne prouveraient pas autant leur pouvoir. Ainsi l'homme accorde un prix au discours d'une personne non pas parce qu'il est compétent mais parce qu'il présente bien.

b) Les maladies

→ Fragment 41 : «  nous avons un autre principe d'erreur, les maladies »
« Elles nous gâtent le jugement et le sens ». Les maladies empêchent d'agirrationnellement et elles trompent nos sens. ( Lorsque l'on est malade, quelque chose peut nous paraître plus amer. )

II ) La coutume

a) Habitude des hommes

→ Fragment 41 : « Vous avez cru dès l'enfance qu'un coffre était vide » cependant, « On vous a dit à l'école qu'il n'y a point de vide ».
Les hommes ont l'habitude de dire qu'un coffre est vide s'il n'y a rien dedans. Mais ils selaissent séduire par la nouveauté, et acceptent le principe d'autorité. La coutume, l'instruction, trompe la raison.

→ Fragment 116 : « Principes naturels », l'inné associés à des « principes accoutumés ».
Selon Pascal, on prend souvent pour de l'inné ce qui est en fait de l'acquis, que l'on a reçu de son éducation, hérité de ses parents.

→ Fragment 116 : Faiblesse de la raison due à l'éducation: « les enfants ceux qu'ils ont reçus de la coutume de leur pères, comme la chasse dans les animaux »
Comparaison et animalisation. Les animaux ne chasseraient pas instinctivement mais par imitation de leurs parents.

b) Justice

→ Fragment 56 : Coutume fait que nous pensons suivre des lois parce qu'elles sont vraies et justes. Mais seulement une tradition. Selon un pays où l'on se trouve,l'action « verrait plantée par tout les états du monde, et dans tous les temps, au lieu qu'on ne voit rien de juste ou d'injuste qui ne change de qualité en changeant de climat »

→ Fragment 56 : « un méridien décide de la vérité »

III ) L'amour propre

a) Intérêts personnels, égoïsme

→ Fragment 41 : « Les passions de l'âme les troublent et leur font des impressions fausses ». Ainsi lafaiblesse de la raison de l'homme est crée par ses passions, ses envies, ce qui lui est agréable.

→ Fragment 41 : « crever les yeux », métaphore plus forte que « aveugler ».

→ Fragment 41 : « Il n'est pas permis au plus équitable homme du monde d'être juge en sa cause ». On ne peut pas juger objectivement quand on est soi même concerné, on a tendance à plaider pour soi même. Même le...
tracking img