Comment peut-on expliquer l'exclusion sociale ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2069 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment peut-on expliquer l’exclusion sociale aujourd’hui ?

Document 1

Les emplois précaires, à durée déterminée, l’intérim, les emplois à temps partiel imposés, les emplois les plus mal payés se sont multipliés et, même quand ils permettent d’éviter la misère la plus noire, ils interdisent toute installation dans la société, tout projet de vie un peu établi puisque les individus sont à lamerci des événements. C’est dans ces groupes-là que les accidents de la vie, la maladie, la séparation familiale, peuvent avoir des conséquences catastrophiques. […] On peut légitimement parler d’exclusion et de dualisation quand les problèmes de chômage, de précarité, de pauvreté se superposent dans les mêmes groupes et se renforcent mutuellement, créant ainsi de véritables ensembles sociaux.Pour le dire simplement, on peut cerner toute une série de facteurs dont l’addition fait passer de l’autre côté, du côté de l’exclusion.
François Dubet, « Inclus/exclus : une opposition pertinente ? », Cahiers français, n° 314, mai-juin 2003.

©HATIER

Document 2

Perte d’emploi

Perte de lien social Maladie Isolement Précarité Perte des droits sociaux Revenus insuffisants Exclusion
Source: J. Bremond, A. Geledan, Dictionnaire des Sciences Économiques et Sociales, Belin, 2002.

Rupture familiale

Chômage de longue durée

Document 3

Au-delà du cercle familial, l’ensemble des relations sociales est perturbé par le chômage. D’abord, parce que beaucoup de ces relations s’étaient construites à partir du travail et qu’elles vont s’étioler1 rapidement […]. Conscients de leurdévalorisation, de la suspicion qui, plus ou moins ouvertement, les entoure, les chômeurs auront tendance à rompre volontairement les relations sociales qui risquent d’être marquées par l’indifférence, la commisération2, le mépris ou la crainte d’une demande d’aide. La rupture s’observe non seulement dans les rapports interindividuels mais plus encore dans toutes les formes de participation à la viesociale, qu’il s’agisse du militantisme politique ou syndical ou de la participation à la vie associative. […] Nous n’avons pas insisté, tant le fait est évident, sur les difficultés financières auxquelles se heurtent les chômeurs. L’allongement
©HATIER

des durées de chômage et les restrictions apportées aux régimes d’indemnisation font se multiplier des situations qui débouchent sur l’extrêmepauvreté.
Jacques Freyssinet, Le chômage, Repères, La Découverte, 10e édition, 2002.
1. S’affaiblir 2. Pitié.

Document 4

Indicateurs de la pauvreté et de l’exclusion en France en %
En 2002

Pauvreté Taux de pauvreté de la population : part des individus vivant dans un ménage dont le revenu est inférieur à 60 % du revenu médian Taux de pauvreté de la population en emploi : part desindividus en emploi vivant dans un ménage dont le revenu est inférieur à 60 % du revenu médian1 Minima sociaux Persistance dans le RMI (présence supérieure à 3 ans) Non-accès aux droits fondamentaux Taux de renoncement aux soins pour raisons financières Taux de sortants du système scolaire à faible niveau d’études Taux de demandeurs d’emploi non indemnisés Part des demandes de logement social nonsatisfaites après un an. 11,2 13,4 36,5 33,6 48,7 12,2 8,0

Source : Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, Rapport 2005-2006, Paris, La Documentation française, 2006.

1. Donnée 2001.

Document 5

La participation concrète des individus à la vie collective peut être analysée selon deux axes principaux : celui qui définit leur rapport à l’emploi et à la protectionsociale ; celui qui traduit l’ensemble de leurs échanges et de leurs relations sociales dans la famille. […] Or on a assisté, au cours des deux dernières décennies, d’une part à la fin d’une organisation économique qui garantit le plein emploi, et
©HATIER

d’autre part à la désinstitutionnalisation des relations familiales et, en conséquence, à l’affaiblissement des solidarités entre les...
tracking img