Comment travailler plus efficacement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2380 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment travailler plus efficacement
Méthode tirée de l’ouvrage :
François Déliac, Éric Maurette, Éric Matrullo et Ulysse Hadrien, Comment travailler plus efficacement : + de 100 témoignages, Prépamath, 2008, 10134322e éd., 254 p. (ISBN 978-2-09-184534-0)
Sommaire
Avant de commencer
Se fixer un objectif
Plan :
Se faire plaisir en travaillant
Définir son objectifen termes d’activité professionnelle
Et si vous n’êtes attiré par aucun domaine professionnel particulier ?
Choisir les bons diplômes
Conclusion :
Fixez-vous des objectifs concerts, réalisables, et suffisamment enthousiasmants pour vous donner envie de travailler dur pour les atteindre.
Essayez de définir vos objectifs à longue échéance : métier, projet de vie,cursus universitaire.
Si vous ne savez as quoi faire, visez des objectifs à moins long terme, consacrez le temps nécessaire à vous renseigner, faites des stages et restez à l’affût des opportunités qui vus correspondent.
Déduisez-en les filières à choisir, examens ou concours à réussir, après vous être sérieusement informé.
Quand vous travaillez, motivez-vous grâce àcet objectif : il vous aidera à aller au bout de vous-même.
Rester motivé
Plan :
Ne pas se laisser décourager
L’importance de la confiance en soi
Ne pas se comparer aux autres
Les notes
Savoir relativiser
La part du plaisir
Conclusion :
Les secrets de la motivation :
Avoir un objectif précis et stimulant ;Poursuivre son but avec la persévérance et en évitant trois pièges :
{text:list-item} {text:list-item} {text:list-item}
Même dans les moments difficiles, restez conscient de l’enrichissement et du plaisir qui peuvent être liés à vos études, par-delà leur difficulté. Cela vous rendra enthousiaste !
Les quatre principes fondamentaux
La méthode des couches
Plan :Principe
Où, quand, comment ?
Pourquoi ça fonctionne
Conclusion :
Pour mémoriser plus efficacement un livre, un chapitre de cours, ou résoudre plus aisément un exercice, employez la méthode par couches et hiérarchisez l’information au lieu de tout traiter sur un même plan.
Première couche : la structure générale, les grands titres.
Deuxième couche : lesdéfinitions et théorèmes, les dates et idées charnières, les sous-titres.
Troisième couche : les démonstrations, les détails de l’argumentation le texte.
Le feed-back
Plan :
Les différentes formes de mémoire
Le principe du feed-back
Où, quand, et comment pratiquer le feed-back
Les trois types de feed-back
Pourquoi ça fonctionneExemples
Conclusion :
Le feed-back est l’outil le plus important de notre méthode.
Il permet de gagner du temps et de mémoriser efficacement et très rapidement des volumes importants de connaissances en les classant directement dans une partie bien définie et accessible du cerveau.
Son but :
vérifier l’assimilation de ce que l’on vient d’apprendre ;
en dégager l’essentiel;
structurer ;
entraîner sa mémoire à être capable de réactiver les informations.
Trois méthodes possibles
le feed-back écrit ;
le feed-back oral ;
le feed-back mental.
Un excellent outil pour se coucher le soir en ayant parfaitement optimisé l’apprentissage de la journée.
Qualité contre quantité
Dans votre travail, privilégiez toujours laqualité par rapport à la quantité. Prenez le temps nécessaire pour aller au fond des choses, ne laissez pas de zones d’ombre et persévérez jusqu’à ce que tout soit clair.
Assurez vous d’abord de bien comprendre le cours.
Faites à fond un nombre restreint d’exercices : mieux vaut un exercice parfaitement compris que deux bâclés ou incomplets.
Entrainez-vous à inventer de...
tracking img