Commentaire appolinaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1148 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail d’écriture : Commentaire :

Le poème XXXVII, est un extrait d’un ouvrage rassemblant plusieurs poèmes, Poèmes à Lou, dans lesquels Apollinaire s’adresse à la femme dont il est passionnément amoureux, Louise de Coligny-Châtillon. Dans ses poèmes, en effet Apollinaire ne l’appelle pas par son prénom mais la désigne par le diminutif de celui-ci, « Lou ». Apollinaire est un poète du XXèmesiècle, mais aussi un engagé volontaire a la Première Guerre Mondiale, où il fut grièvement blessé, et mourut en 1918 (de la grippe espagnole). C’est dans les vers 41 à 64, que Apollinaire va montrer dans quelle situation, quel atmosphère, celle de la guerre, il va réussir à trouver son inspiration amoureuse pour ses poèmes, mais aussi faire ressortir sa tristesse.

Ce poème, est unrécit historique car en effet il fait référence à la guerre de 14-18. L’ambiance de la guerre est mise en évidence par le champ lexical de la guerre « feu de bois » (vers 42), « un obus » (vers 43), « un cavalier » (vers 45) et « le chemin » (vers 46). Ici l’auteur veut faire rendre compte dans quelles conditions il écrit, par le champ lexical de la lumière « lueur tremblante » (vers 41), « feude bois » (vers 42), « la nuit » (vers 49) et « étoile » (vers 59). Cette ambiance de guerre est peut enviable, car elle est peut chaleureuse et joyeuse. Les conditions de vie sont très malsaines car elles sont négligées pendant les temps de guerre.
Le poète fait paraitre la guerre par un statut assez omniprésent, il emploi des adverbes d’irrégularité temporelle « de temps en temps », « parfois »pour souligner que la mort peut à tout moment se manifester, c’est une certaine forme d’insureté et d’imprévisibilité. En effet, cette instabilité est appuyée par la personnification « un obus se lamente » (vers 43) qui traduit le fait qu’il peut tomber imprévisiblement, et que le soldat peut donc mourir par son explosion. Cette insureté est très présente dans le début de ce passage, et elle estappuyée par les rimes embrassées « j’écris tout seul a la lumière tremblante / De temps en temps un obus se lamente » (vers 41 et 43). Comme la mort est présente à tout moment, c’est une vague de tristesse qui se répand dans le poème, parce qu’il se prépare à ne plus voir sa bien aimée.
Le registre pathétique est donc présent dans ce poème, car dans ce poème le ‘soldat’ va traduire sa peur demourir plutôt par la tristesse, car il se peut qu’il ne revoit plus « Lou ».La pensée pathétique du narrateur est traduite par l’emploi du futur « nous donnera » (vers 54), « on connaîtra » (vers 56) car il évoque un amour qui ne se passera qu’après la guerre, s’il ne meurt pas il se passera sur Terre ou s’il meurt il pourrait se passer dans les Au-delàs. Apollinaire évoque la possibilité de samort en l’appuyant par une anaphore dans « Adieu mon Amour » (vers 50 et 58) et « Adieu c’est tard » (vers 64). Le regard pathétique du poète qu’il fait de Lou se traduit par une paronomase « De tes yeux la couleur ambiguë / Et j’en ressens la blessure aiguë » (vers 61 et 64), ces rimes révèlent un rapprochement entre le fait que rien qu’en pensant qu’il pourrait ne plus la revoir, il est autantblessé qui s’il l’avait été réellement.
Le lexique de la guerre et de la mort construit le ton pathétique de la déclaration tandis que la force du sentiment amoureux est plutôt traduite par le ton lyrique.

Ce poème d’Apollinaire est un poème plutôt de ton lyrique. En effet le lyrique est basé sur le sentiment amoureux qu’éprouve le soldat pour Lou. C’est dans cet extrait du poèmeXXXVII qu’il exprimera son amour.
Dans son poème, Apollinaire va souligner sa sensibilité pour « Lou » par une allégorie « O mon Amour mystique ô Lou la vie » (vers 53) et par la présence de l’interjection « Ô » (toujours dans le même vers) qui exprime une certaine forme d’insistance sur le personnage de « Lou ».En effet la sensibilité est type du registre lyrique et convient plus à persuader la...
tracking img