Commentaire barbara

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1505 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
poète, parolier et scénariste français dont l'œuvre, composée pour un large public, est une célébration des thèmes de la justice, de la liberté et du bonheur . composa des chansons qu'interprétèrent plus tard Juliette Gréco, Yves Montand ou les Frères Jacques. Il se passionna aussi pour le cinéma et rédigea (souvent en collaboration avec son frère, Pierre) plusieurs scénarios de films pour MarcelCarné (Drôle de drame, Quai des brumes, les Visiteurs du soir, les Enfants du paradis) . Ce n'est toutefois qu'après la guerre que le poète rencontra son plus grand succès, avec la parution du recueil Paroles (1945) .-Paroles offre une très grande variété dans la forme des poèmes. Chaque texte crée sa forme particulière, laquelle n'a rien de commun avec les formes fixes traditionnelles, saufcertains poèmes-chansons qui font usage d'un refrain à des intervalles plus ou moins réguliers
Le titre du recueil indique le parti-pris de son auteur : donner la part la plus large à la langue parlée contemporaine. En ce qui le concerne, il n'y de poésie vivante que celle qui se fait au jour le jour avec la langue parlée par le plus grand nombre. Et plus elle est " parlée ", plus elle est vivante,car elle représente l'actualité et les réactions de ses contemporains.
Ce poème a été mis en chanson et chanté par les frères jacques et Yves montand.
Poème constitué de deux grandes strophes et 33 et 25 vers , il existe des rimes mais assi beaucoup d'assonances, certains vers de riment pas du tout. Pas de mètre uniforme , beaucoup de vers impairs , la régle des diérèse respectée, mais larègle du « e » devant consonne qui fait syllabe ne marche pas ici. Le registre est lyrique . L'auteur cherche à dénoncer les ravages de la guerre qui détruit les sentiments et en particulier l'amour.
En quoi ce poème exprime t il une dénonciation de la guerre ?
I Un poème en forme de discours du poète à une inconnue
II Le rappel d'une rencontre amoureuse
III La dénonciation de la guerreI) Un poème en forme de discours du poète à une inconnue

1)l'énonciation d'un discours : qui ? À qui ? De quoi ?
Dès le vers 6 , le poète s'exprime à la première personne « je , me ,m' , je , moi » et s'adresse à un destinataire , l'apostrophe « barbara » vers 1/6/11/19/23/29/37/45 , + tu /toi + tps du discours: le passé composé « je t'ai croisée » , « il a crié ton nom »« tu as couru » l,20 , le présent d'énonciation « je te tutoie » « je dis tu » , on a l'impression qu'il s'adresse vraiment à elle comme si elle était près de lui
de quoi parle le poète à la femme : de la nécéssité du souvenir. Répétition anaphorique de "rappelle toi" 1/6/11/14/15/23/29 dans la première strophe uniquement, parfois répété sur deux vers : caractère obsessionnel. « N'oublis pas »quand la forme n'est pas positive elle est négative 16/30/. Dans la strophe 2 le rappelle toi a disparu comme si elle ne pouvait plus se rappeler , si elle était morte « qu'est tu devenue maintenant »
ou ? On ne sait pas du tout d'où écrit le poète .
Quand ? Après la guerre comme le montrent les incertitudes sur le sort de barbara « qu'est tu devenue maintenant »  avec l'adverbe « maintenant » quiinsiste sur le présent de l'écriture , l 44 « Est il mort disparu ou bien encore vivant? » , donc une même incertitude , la négation « ce n'est plus » qui fait référence à une situation passée , vers 45 , vers 50 , le présent d'énonciation est employé à partir de la ligne 48 ainsi que le dernier vers « dont il ne reste rien » , montre bien que prévert évoque ici seulement un souvenir

2)L'expression lyrique du poète
Du vers 24 au vers 28 le poète ; le poète exprime sa conception de l'amour en utilisant un parallélisme de construction avec « je dis tu … même si » , on note une espèce de contagion de l'amour , au début le poète dis « tu » seulement aux personnes qu'il aime , donc son entourage , au final il dit « tu » à tous ceux qui s'aiment , pour lui deux personnes qui s'aiment...
tracking img