Commentaire camus le meurtre de l'arabe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (419 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Une scène dramatique
1. Un drame en marche
- Action peu développé: «J’ai fais qques pas», « J’ai attendu», lié à l’environnement «a cause de cette brulûre que je ne pouvais plus supporter»

2.Omniprésence des sensations qui dramatisent la scène
- focalisation interne, le narrateur est dans un personnage.
- Opposition entre la raison et la sensation, le personnage se laisse dominer parla sensation. - - CL des sensations« me faisait mal», «douloureux», «chaleur», «tendu», «crispé», «touché»

3. Une rupture dans l’équilibre du monde
- «détruit l’équilibre du jour» «silenceexceptionnel», «tout a vacillé»
«Une plage ou j’avais été heureux» moment révolu de cette époque heureuse, emploi du plus-que-parfait.
- Ouverture d’une nouvelle époque ou règne le malheur « Et c’étaitcomme 4 coups bref que je frappais sur la porte du malheur»
Théatralisation de la fin de la 1ère partie.

II. Un monde hostile
1. Le rôle de la lumière et du soleil
- Lumière omniprésente, le motsoleil 7 fois, il trouble la vision de Meursault.
- Les verbes témoignent de l’impressision de la vision «indistinctement»
- Luminosité: Loin de rendre la scène plus claire, source de confusion.

2.L’influence néfaste de la chaleur
-Personnification à travers la plage
- La brulûre du soleil : personnage victime
- La chaleur: trouble de la vue : sueur-yeux

3. La confusion des perceptions- Meursault mélange les éléments: l’eau, la lumière «lumière giclée», mélange de l’air et de l’eau « la mer à charié un souffle épais et ardent», l’eau et le feu « Il m’a semblé que le ciel s’ouvraitsur tout son étendu pour laisser pleuvoir du feu»
- Dimension apocalyptique, les élements naturels conduisent à un acte non prémédité.

III. Un meurtre absurde
1. Absence de motivation
- Pas devolonté propre « Je pensais que je n’avais qu’un demi-tour à faire»
Il se laisse emporter par une situation qui le dépasse.

2. Un personnage déresponsabilisé.
- Apparait comme une victime des...
tracking img