Commentaire chapitre 23 candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (671 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire chapitre XXIII de Candide

Voltaire polémiste et homme de tolérance s'est occupé avec ironie à la monarchie absolue, aux religions établies et au dogmatisme métaphysique. Son œuvre laplus connue est Candide, écrite en 1759. Indigné parce qu'il a subit à Paris, Candide apprend de Martin qu'en Angleterre on est aussi fou qu'en France : les deux pays étaient en guerre et en abordantPorsmouth, Candide voit fusiller de sang froid sur le pont d'un vaisseau, un amiral anglais. Voltaire, une fois de plus, fait intervenir son héros qui refusera de mettre un pied sur le sol anglais.On pourra se demander comment l'écrivain a retranscrit cette scène pour susciter chez le lecteur un sentiment d'indignation.

Le spectacle de l'exécution est populaire. En effet il attire un certainnombre de personnes comme lors d 'un spectacle, il y a un public : « une multitude de peuple qui couvrait le rivage ». Cette foule regarde « attentivement », elle constitue une assemblée qui ne laisseparaître aucune émotion. L'auteur choisit de nous présenter l'amiral de manière anonyme : « un assez gros homme qui était à genoux ». Le ton est neutre sans aucune compassion, d'ailleurs on note lenombre de personne « quatre soldat ». Mais ce qui est le plus surprenant est l'exécution qui est présentée sans le moindre changement de ton nous informant précisément sur la quantité de balles tiréesà la destination du crane de l’intéressé.
La précision des chiffres produit un effet grotesque comme si cela était effectué avec application : « Ils lui tirèrent chacun trois balles ». L'auteur ajoute« le plus paisiblement du monde », ce qui annonce un effet de décalage propre à l'ironie, nettement marquée, abondant dans le sentiment du devoir accompli des anglais, il confère à leur attitudeflegmatique une certaine monstruosité.
L'assemblée est extrêmement satisfaite et ne voit pas l'horreur de la situation.

D'autre part Voltaire, en inscrivant un dialogue entre Candide et un...
tracking img