Commentaire chapitre xii de l'assommoir de zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Extrait Chapitre XII de L'assommoir de Zola

Le premier hiver, ils firent encore du feu quelquefois, se pelotonnant autour du poêle, aimant mieux avoir chaud que de manger ; le second hiver, le poêle ne se dérouilla seulement pas, il glaçait la pièce de sa mine lugubre de borne de fonte. Et ce qui leur cassait les jambes, ce qui les exterminait, c'était par-dessus tout de payer leur terme. Oh! le terme de janvier, quand il n'y avait pas un radis à la maison et que le père Boche présentait la quittance ! Ça soufflait davantage de froid, une tempête du Nord.
M. Marescot arrivait, le samedi suivant, couvert d'un bon paletot, ses grandes pattes fourrées dans des gants de laine ; et il avait toujours le mot d'expulsion à la bouche, pendant que la neige tombait dehors, comme si elle leurpréparait un lit sur le trottoir, avec des draps blancs. Pour payer le terme, ils auraient vendu de leur chair. C'était le terme qui vidait le buffet et le poêle. Dans la maison entière, d'ailleurs, une lamentation montait. On pleurait à tous les étages, une musique de malheur ronflant le long de l'escalier et des corridors. Si chacun avait eu un mort chez lui, ça n'aurait pas produit un aird'orgues aussi abominable. Un vrai jour du jugement dernier, la fin des fins, la vie impossible, l'écrasement du pauvre monde



Commentaire:

Situation

Ce chapitre est marqué par une accélération de la déchéance.Les Coupeau habitent désormais sous les toits, dans le "coin des pouilleux".Gervaise s'éloigne de sa boutique,comme avalée par le labyrinthe de la maison ouvrière.Troisième repasdu roman : celui de la communion (pour la forme) de Nana, et dernière fête.La misère s'installe.
Introduction

Texte narratif qui montre la misère et l'angoisse qu'elle génère.
Tonalité à la fois pathétique (pitié pour les pauvres) et épique (amplification et simplification dans la représentation de la misère du peuple)
Le récit progresse en fonction des différentes étapes de la déchéanceselon une succession de séquences représentatives de la misère.

Plan

1. Les étapes de la dégradation: progression temporelle, spatiale et thématique

2.L'épopée de la misère :les quatre volets d'un même tableau.
-------------------------------------------
1. a) progression temporelle : noter la rapidité du rythme narratif : le premier paragraphe recoupe deux années ( marques temporelles:"le premier hiver...le deuxième hiver...).Par la suite le temps semble se diluer , la durée est très vague , imprécision : on ne sait à quel mois de janvier il est fait allusion, rien ne prouve qu'il s'agisse de celui du deuxième hiver. Remarque sur les temps verbaux , du passé simple à l'imparfait de répétition. Autre indicateur temporel : "le samedi suivant" l'adjectif ne renvoie à aucune dateprécise , et larticle défini généralise la période :tous les samedis qui suivent tous les termes de tous les mois de janvier.
Il s'agit d'un moment crucial, celui de l'échéance puisque le mot "terme" est repris plusieurs fois , il est d'ailleurs associé à la fin du texte , de façon hyperbolique, au jugement dernier.
On peut y voir aussi une référence à la journée tragique "un vrai jour"1b. Progression spatiale Le premier mot qui situe dans l'espace est le mot "poële"("autour du poële")Localisation précise qui évoque le foyer au sens propre comme au sens figuré. Le deuxième mot = "la pièce" , donc élargissement de la perspective. Le troisième mot = "la maison" dans le sens de logement. Le quatrième = "la maison entière" dans le sens d'immuble cette fois. Donc amplificationspatiale et généralisation du malheur comme le montrent les pluriels : "tous les étages", "les corridors" (le singulier "l'escalier" évoquant lui la colonne vertébrale de l'immeuble). A cet espace intérieur, s'oppose l'espace extérieur ("dehors...le trottoir")qui en filigrane amène l'idée de dépossession,d'expulsion.

1.c Progression thématique Le thème général de la misère est est développé par...
tracking img