Commentaire composé candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (1000 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
CANDIDE 1759
Chapitre 19
Le nègre de Surinam

Voltaire philosophe des Lumières du XVIII éme siècle a beaucoup écrit pour souvent dénoncer le fanatisme religieux et l’absolutismeroyal. Parmi ses nombreuses œuvres on compte Candide conte philosophique en prose écrit en 1759. Dans le chapitre 19 de Candide, le héros éponyme fait la rencontre d’un nègre prostré au bord de laroute à la sortie de Surinam.
Par la suite, on peut constater que cet extrait suit une argumentation indirecte. En effet, le texte ne possède pas un plan comme dans une dissertation. Le contenue estexplicite. Le registre de cet extrait est pathétique car le lecteur a pitié du triste sort de l’esclave rencontré par Candide. On peut constater aussi que cet extrait a un ton polémique car l’auteurdénonce l’atteinte au droit de l’homme et à la liberté.
Enfin, on peut remarqué que l’auteur dénonce aussi l’optimisme démesuré de Candide et de Cacambo face a de nombreuse situation. D’abort nousétudierons l’art du récit dans cette page. Ensuite, nous analyserons la partie critique de ce texte.

Dans cet extrait de Candide, on peut observer une confrontation entre le point de vue externe et lepoint de vue omniscient (focalisation zéro). Le point de vue externe n’occupe que 6 lignes : de > et > Ces extraits du chapitre 19 de Candide représente le début et la fin du chapitre. Mais on peutaussi apercevoir une intervention de l’auteur qui essaye de provoquer la compassion chez le lecteur pour l’esclave :>. Dans ce chapitre, le négre est présenté négativement et pour que la vision del’esclave soit plus marquante, pour qu’elle s’inscrive ensuite dans un plaidoyer efficace, il installe le nègre dans une posture de victime : . Sa soumission fonde son immobilité : .
Le narrateur accorde unebelle part au discours direct. Elle représente 90% du chapitre. Lorsque l’on observe le dialogue de Candide on peut remarquer qu’il ne fait que poser des questions au nègre comme un journaliste...