Commentaire composé guy de maupassant bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro : Grand auteur du XIXe siècle, Guy de Maupassant est un écrivain réaliste et naturaliste, très connu pour ses romans et nouvelles. Dans le chapitre 9 extrait du roman intitulé Bel-Ami II, MmeWalter maitresse de Mr Duroy, se retrouve après une hallucination, nez à nez avec le Christ. Nous allons tenter de répondre à la question suivante : En quoi Mme Walter est-elle passionné par son amant? Pour ce faire, nous parlerons de son hallucination, de sa passion tragique puis de l’inversion des diverses valeurs.
Transition : Tout d’abord, nous évoquerons en détails de l’hallucination deMme Walter grâce au schéma narratif, et au champ lexical du regard.
I Pour commencer, le texte respecte un schéma narratif bien précis. En effet, Mme Walter aperçoit le Christ pour la première fois àla ligne 3 « l’image sereine de Jésus », puis elle l’entend tel que « Venez a moi » (ligne 5) pour enfin voir « le Christ » (ligne 20). Après avoir vu le Christ, Mme Walter compare celui-ci à Bel-Amicomme à la ligne 24 « Il ressemblait tellement à Bel-Ami » et pense encore à son amant lorsque « le mot « Georges » lui venait aux lèvres » (ligne 27). Peu à peu, elle pense à Suzanne et Georges etles voient « si nettement qu’ils se dressaient devant elle à la place du tableau » (lignes 31,32). Le schéma narratif est important, en effet plus Mme Walter s’avance vers le tableau, plusl’hallucination s’estompe pour laisser place à la réalité.
De plus, le champ lexical du regard intervient lors de l’hallucination de Mme Walter. On remarque une contre plongée à la ligne 23 lorsqu’ « elle levales yeux vers lui » signe de soumission de la part de celle-ci, mais aussi une plongée ligne 25 « c’était son amant qui la regardait » preuve cette fois ci de domination. Dans l’hallucination, ce champlexical du regard intervient pour nous montrer la passion idolâtre de Mme Walter envers le Christ qui n’est autre que Bel-Ami. En effet celle-ci est soumise ainsi que dominé.
Transition :...