Commentaire composé- les deux coqs, la fontaine

Pages: 5 (1031 mots) Publié le: 17 octobre 2009
Introduction :

« Je chante des héros dont ésope est le père » écrivait La Fontaine dans le premier recueil de ses Fables. Cette affirmation permet de mieux apprécier le texte intitulé « Les Deux Coqs » dont le sujet est précisément inspiré d'Esope. Le fabuliste y narre une querelle de basse-cour en faisant référence à la mythologie antique. Il paraît ainsi renouer avec les origines de la fablequi se voulait, jadis, un récit légendaire.

Le combat qui oppose les deux coqs est cependant l'objet d'une narration parodique et burlesque dont le fabuliste nous invite à tirer une leçon.

I. UN RECIT BURLESQUE

Une transposition parodique

Dès les premiers vers du texte, La Fontaine fait référence à L'Iliade d'Homère en comparant le conflit des deux Coqs à la guerre de Troie ; lesvolatiles de la fable se livrent, en effet, un combat sans merci pour une Poule, comme jadis le roi grec Ménélas et le Troyen Pâris s'affrontèrent pour la belle Hélène ! Cette transposition d'un épisode de la mythologie grecque est évidemment parodique. La fable de La Fontaine ne s'apparente à l'épopée, genre poétique destiné à célébrer les exploits des héros et des dieux, que pour railler les vainesprétentions des gallinacés qu'elle met en scène. Le burlesque consiste ainsi à transformer l'épopée antique en une vulgaire querelle de poulailler.

2. Un style héroï-comique

La Fontaine recourt ironiquement au style élevé de la poésie épique pour ridiculiser les personnages qu'il met en scène. Le champ lexical de la lutte (« guerre » v. 2 ; « querelle envenimée » v. 4 ; « combats » v. 6 ; «victoires » v. 20), les allusions à la mythologie (v. 1 à 10) ou l'apostrophe au dieu Amour (« amour, tu perdis Troie », v. 3) confèrent au combat de deux Coqs une grandeur insolite et cocasse. Le fabuliste pousse l' ironie jusqu'au pastiche, (imitation de la manière d'écrire d'un auteur). En qualifiant la Poule de la fable d' Hélène au beau plumage (v. 9) le poète recourt, en effet, à l'épithètehomérique, expression désignant un être par sa principale qualité (« Ulysse le divin », « Achille aux pieds légers »). Ce faisant, il tourne en dérision le style héroïque de l'épopée et donne à son récit une tonalité burlesque.

3. Une esthétique de la gaïeté

En mêlant, comme il le fait, un sujet des plus communs au registre élevé de la mythologie, La Fontaine pratique ce que l'on pourraitnommer une esthétique de la gaieté . Nulle gravité dans l'évocation du combat fratricide des deux Coqs ou dans l'intervention fatidique du Vautour (v. 23), mais une légèreté, une espièglerie, un goût certain de l’incongruité et de la moquerie joyeuse. Ce sont elles qui expliquent la vivacité avec laquelle l'histoire des deux Coqs est narrée ou le jeu de mots qui accompagne, au vers 26, l'évocationdu second triomphateur venu « faire le coquet […] autour de la Poule ». Ce terme, issu du substantif « coq » , déprécie la virilité du séducteur en suggérant par le jeu du diminutif "et", qu'il n'est qu'un petit coq.

Selon La Fontaine, la gaieté n'est pas simplement « ce qui excite le rire ». Elle est davantage, on le voit, « l’air agréable » que l’on donne à un sujet sérieux lorsque l’onsouhaite inviter le lecteur à la réflexion.

II. LA PORTEE DE LA FABLE

1. La dureté des rapports de domination

L'histoire narrée dans cette fable démontre que la discorde règne sur le monde.

L'état de paix évoqué dans le premier hémistiche du vers 1( « Deux Coqs vivaient en paix ») est aussi fragile qu'éphémère, puisque la seule apparition d'une Poule suffit à allumer la guerre (v. 2). Lasoudaineté avec laquelle la bonne entente des deux Coqs est rompue, souligne combien la vie en société, que symbolise l'univers clos de la basse- cour, est sujette aux conflits et aux rapports de force. L'évocation d'une simple querelle de volatiles est, pour La Fontaine, l'occasion de dénoncer la « jalouse rage » (v.18) des hommes. De toutes les passions qui gouvernent le monde, la convoitise est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les deux coqs, la fontaine, commentaire composé
  • Commentaire composé- les deux coqs, la fontaine
  • Commentaire des deux coqs de la fontaine
  • Commentaire les deux coqs la fontaine
  • commentaire les deux coqs de la fontaine
  • Commentaire composé : les deux coqs
  • Commentaire composé les deux coqs
  • Commentaire compose: La fable les deux coqs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !