Commentaire composé rené, francois-rené de chateaubriand

Écrivain du 19e siècle, François René de Chateaubriand un précurseur du romantisme en France, illustre la « vague des passions » ainsi que « le mal du siècle » qui habite les aristocrates suite àleur exil en Europe à l’aide de son œuvre autobiographique René publiée en 1802. « Levez-vous vite orages désirés » démontre la souffrance du héros, son lien privilégié avec la nature environnante ainsique son désir d’échapper au mal dont il est atteint.

- Première partie argumentative

- Deuxième partie argumentative

Également, il est évident que René ressent le besoin de s’échapper pouraller vers un endroit meilleur. En effet, le champ lexical englobant les mots reliés à un lieu tels que « un désert » (l.5), « au milieu des vents » (l.7), « au coin d’un bois » (l.8), « dans toutpays » (l.9), « régions inconnues » (l.19), « espaces d’une autre vie » (l.20), montre l’insatisfaction du héros à être où il est. Tout comme la métaphore : « Souvent j’ai suivi des yeux les oiseaux depassage qui volaient […] j’aurais voulu être sur leurs ailes » (l.15) qui montre le désir vital de partir du héros. René montre donc son insatisfaction à être où il est présentement et son désir vital defuir vers un endroit meilleur, même s’il doit mourir pour y arriver.

De plus, un autre champ lexical montre le grand besoin du héros de s’évader de sa vie et sa volonté de bouger. Le champ lexicalenglobant les mots reliés au mouvement tels qu’« entrai » (l.6), « errant » (l.7), « m’égarais » (l.12), « promenades » (l.13), « chassait devant » (l.13), « s’élevait » (l.13), « ai suivi » (l.15),« volaient » (l.16), « se lève » (l.19), « déploieras » (l.19), « vol » (l.19), « marchait » (l.20), « Levez-vous » (l.20) et « emporter » (l.20) montre en effet le besoin de s’évader et la volonté depasser à l’action du héros. Également, la métaphore « Tu déploieras ton vol vers ces régions inconnues que ton cœur demande » (l.15) montre l’impuissance du héros face aux désirs qui l’envient,...
tracking img