Commentaire compose

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1791 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE BAROQUE.

A/ Définition:

Ce terme définit un courant esthétique qui va approximativement de 1580 à 1670, pour ce qui est de la littérature, mais pour d’autres genres, ce mouvement coure un peu sur le XVIIIè.

Ce terme englobe tous les balais de cour, sous Henri III et sous Henri IV, mais aussi les pastorales dramatiques, le théâtre Elisabéthain, le siècle d’or espagnol, l’opéraitalien et même la liturgie qui participe avec des messes, des sermons. On peut même qualifier d’ostentation baroque certains actes de la vie quotidienne comme lorsque les sujets assistent au lever, au dîner et au coucher du Roi.

A l’origine, baroque est un terme de joaillerie qui désigne une pierre mal taillée du nom de baroco en italien. Cette pierre a été par la suite concassée par des eauximpures. On peut dire que le classicisme s’est forgé pour garder cette tentation baroque.

Le baroque est assez insaisissable mais il se reconnaît cependant à plusieurs thèmes qui lui sont spécifiques : le changement, l’inconstance, le trompe-l’oeil, la parure mais aussi le spectacle funèbre, la vie fugitive, le monde en instabilité.

B/ Les symboles de l’instabilité.

L’instabilité du mondeet de la vie sont incarnés par deux symboles qui viennent de la mythologie : Circée et Paon. Paon est une belle princesse qui plaît à Zeus et ce dernier essaye de la séduire alors que sa femme arrive. Il transforme alors Paon en vache pour que sa femme ne se doute de rien et il offre la vache en cadeau à sa femme. Circée quant à elle est une magicienne qui règne sur l’île où Ulysse accoste et elletransforme tout en animal.

C/ Les balais de cour :

Les balais de cour nous révèlent tout d’abord un monde bizarre rempli de rêves louches avec des tas de formes et d’inventions. La population qui est présente dans ces balais est totalement fantasque puisqu’elle est généralement des fantômes, des alchimistes, des bouffons, des singes verts, des coupeurs de bourses, des folles... Ilsportent tous des noms inventés.

Dans les balais de cour baroque, tout est permis, on voit même des pots de fleurs danser avec des hiboux. Ce sont donc là des balais de l’extravagant avec des chercheurs de 12 à 14 heures, des amoureux vêtus de vent, des andouilles ou des écervelés... On retrouve parmi tous ces personnages un fourmillement grotesque. Ils portent également tous des masques délirants.On peut alors s’interroger sur les lois de cette apparente incohérence.

D/ Témoignage de Menestrier.

En 1656, Menestrier publie des traités sur des tournois de joutes, de carrousels et autres. Il décrit plus particulièrement le balai comique qui a lieu en l’honneur de la reine en 1642. Il y a un chœur qui chante comment Circée est chassée et comment ses suivants jettent des sorts. Il ditaussi que des montagnes de chiens, de chats et de tigres sont dressées sur la scène et accompagnées de mugissements, de hurlements avec en plus des instruments de musique. On voit donc ici la description d’un grotesque concert.
Dans les descriptions de Menestrier, on peut comprendre que dans le spectacle baroque le monde perd son unité et son identité et que tout se décompose, se recompose entransformation et en mutation.

Circée est également partout présente dans le spectacle, ainsi que ses substituts : Calypsos, Aramide, Orphée... Ce sont tous des démiurges capricieux qui transforment tout selon leurs inventions et leurs envies.

Il dit à propos de ces spectacles : “Notre vie n’est que rapt et fuite, ..., jamais nous-mêmes et toujours nous-mêmes.”
Ensuite, ces démiurgespeuplent les pastorales et gagnent peu à peu les opéras.

E/ La fantasmagorie :

Il y a aussi des opérateurs qui tirent les ficelles si les magiciens ne sont pas eux-mêmes sur scène. Les opérateurs sont fous et les machinistes sont diaboliques. Tout le pouvoir reste tout de même à Circée qui s’en prend à la terre même et au paysage car tout se transforme et tout est mis en mutation par ses...
tracking img