Commentaire de gargentua de rabelais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire BAC

GARGENTUA , Rabelais

Introduction :

Avec la renaissance et le retour des textes antiques, l'éducation humaniste devient prépondérante. Dans le roman satirique Gargantua , parut en 1534, l'auteur humaniste, qui est Rabelais, ne manque pas de faire la critique de l'éducation médiévale avant d'en venir avec le chapitre 23, à présenter de façon favorable l'éducationhumaniste du jeune Gargantua. Nous nous demanderons donc comment Rabelais valorise-t-il l'éducation humaniste. Afin de procéder à la lecture de ce passage nous envisagerons dans un premier temps d'étudier l'étonnante journée autour du petit Gargantua, puis nous en viendrons à étudier le programme humaniste et la modernité de sa pédagogie.

I-Une étonnante journée pour Gargantua.

1- Un récit fluidemarqué par la chronologie.

- Beaucoup de paragraphes courts : ce qui donne l'impression d'accumulation.
- Des adv- de temps mettent en évidence la structure de la journée et renforce l'efficacité du texte.
- Ces paragraphes apparaissent comme des conséquences fluides dans une succession naturelle.
- L'indication « 4 heures du matin » (l-4) , souligne l'importance de la maîtrise du temps.- La fréquence de l'adverbe « pendant » ainsi que des gérondifs ( qui indiquent une action entrain de se produire), soulignent la mise en place d'activités qui sont menées en parallèles durant la journée.
- Ces marqueurs de temps révèlent l'éventuel existence de temps morts ou temps intermédiaire, dans lequel une action secondaire aurait lieux.

2- Un récit unique pour un ensemble dejournées.

- Nous avons la présence d'imparfait d'habitude et de répétition « il était ... » : ce qui suggère un récit qui déborde du cadre temporel et le récit s'installe dans l'habitude.
- Les adverbes « bien souvent » et « pendant les premiers mois » indiquent des temps différents de la journée qui sont nettement plus longs.
- Ces temps multiples entraînent des déplacement multiples mis en ellipses.- Nous avons également la mention de promenade qui est régulière « allaient faire du sport » (l-25)
- Le monde entier apparaît comme objet d'étude : les déplacements autorisent le cheminement de la pensée.

3- Gargantua : un personnage important.

- Gargantua est le personnage central : toute la journée est organisée autour de lui.
- On remarque l'anaphore de « il » au singulier quirenforce son omniprésence tout au long de la journée. Le « il » désigne Gargantua : l'acteur principal.
- C'est un géant, il apparaît comme infatigable et brillant : il se lève tôt et fait de nombreux exercices de répétition et de sports.
- Ainsi on note au fil de cette journée type, la progression de Gargantua qui est définit à la fin du texte comme un médecin savant.
- Gargantua à aussi desconnaissances : nous le voyons avec l'énumération de médecins grecs.
- Gargantua se nourrit littéralement : c'est un rappel à la vision humaniste.
- C'est donc un personnage modèle et symbolique avec de remarquables capacités Il évoque l'homme modèle des humanistes : capable de progresser grâce aux connaissances et à la réflexion.

II- Un programme humaniste à la pédagogie moderne.

1- Lamodernité de la pédagogie humaniste.

- Il n'y a pas de soucis de dialogue entre le maître et l'élève. On peut affirmer cela avec l'omniprésence de Ponocrates mais aussi avec des « ils » au pluriels : « ils sortaient tjrs en discutant»(l-14), « ils considéraient l'état du ciel » (l-27-28).
- Ponocrates est en situation permanente d'observation: c'est lui le maître qui prend l'initiative dedialoguer.
- L'importance de la répétition introduit aussi la pédagogie moderne à l'époque. Une pédagogie qui a pour soucis l'efficacité.
- Elle prend en compte le rythme de la journée : le texte suit une organisation logique de la journée : du lever ( au petit matin ) qui est l'occasion de la toilette, jusqu'au soir.
- Sans oublier d'alterné études et sports. + les moments détentes.
- La remarque...
tracking img