Commentaire de "la ventouse"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De la ligne 1 à la ligne 7, l'aspect technique et physique de la ventouse est présenté, on évoque ce qui la compose : « un solide manche en bois poli », « une pièce en caoutchouc rouge ou noire à laforme concave », ou encore « cette calotte à la forme d'un bol retourné ». On parle aussi de son fonctionnement, du mécanisme scientifique qu'est la «pression de l'air » pour aboutir à son utilitépremière « désengorger », c'est, en somme, la définition de la ventouse.
S'en suit une personnification de la ventouse à laquelle on prête des actions humaines, elle « patiente », elle « [attend] qu'onl'appelle » (l.8 et 9). On lui donne aussi un « caractère silencieux et impassible » (l.13 et 14). D'autre part une référence à l'œuvre de Rabelais Les horribles et épouvantables faits et prouessesdu très renommé Pantagruel Roi des Dipsodes, fils du Grand Géant Gargantua lorsque que l'objet est comparé à « un monstre à l'appétit gargantuesque » (l.11). Des qualités humaines lui sont de nouveauxattribuées lorsque l'on dit qu' «elle a toujours su garder les secrets » et qu'elle est une « héroïne[...]qui libère de la honte » (l.14 et 15), outre le fait qu'elle est personnifiée l'expression« héroïne » présente ici un caractère comique car il est exagéré et inapproprié nommer d'une telle manière une simple ventouse.
Le texte présente allitérations et assonances. À la ligne 21 on dit que « laventouse » « évente », on accentue l'action de l'objet puisque la ventouse, grâce la pression atmosphérique, évente les canalisations. A la ligne 13-14 il y a une sifflante : « D'un caractèresilencieux et impassible, elle a toujours su garder les secrets gastriques des passagers.. »
Le poème présente une dimension comique, le fait que l'on s'attarde sur un objet aussi banal et déprécié que laventouse peut déjà prêter à sourire. De plus on qualifie élégamment des choses répugnantes en temps normal, on parle de « substance organique »(l.12), de « secrets gastriques »(l.14-15), de...
tracking img