Commentaire de pellegrino rossi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (949 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DROIT CONSTITUTIONNEL

« Commentaire sur le texte de Pellegrino Rossi »
Cours de Droit Constitutionnel

Extrait du Cours de droit constitutionnel datant de 1838-1839, ce texte est unenseignement donné aux étudiants de la faculté de Paris par Pellegrino Rossi, juriste et homme politique italien naturalisé français en 1838. Il commence à enseigner le droit constitutionnel en 1834, en pleineMonarchie de Juillet et malgré les critiques virulentes attaquant le fondement de son enseignement, il entrera à la faculté des sciences morales et politiques en 1836.
Dans cette trente-huitième deson Cours de droit consitutionnel, P. Rossi introduit la notion de faculté locomotive. Sous l’influence de la pensée de Montesquieu, il tente de persuader ses étudiants de l’importance de cettefaculté locomotive dans le constitutionnalisme moderne, garantie des droits des individus d’une part, et garantie du bon fonctionnement du commerce au sein d’un pays d’autre part.
Ainsi, la facultélocomotive est une liberté indispensable au niveau individuel tout comme au niveau collectif, soit national (I). Rossi développe également la portée non négligeable de cette faculté locomotive garantissantun développement collectif des peuples et favorisant le commerce (II).

I) La notion de faculté locomotive : liberté indispensable pour l’individu

Pour P. Rossi, la faculté locomotive est donc unenotion indispensable dans le constitutionnalisme moderne. On peut l’analyser sur deux manières : en tant que garantie de la liberté individuelle de chaque membre d’un pays (A) ; en tant que garantienationale et internationale du développement collectif des peuples.

A- La faculté locomotive comme garantie des libertés individuelles.

Pellegrino Rossi commence son texte par la « libertéindividuelle ». L’histoire n’a pas toujours jouer en la faveur des libertés individuelles et cette faculté locomotive n’est arrivée que tardivement dans nos sociétés. La liberté est une « conquête »...
tracking img