Commentaire de texte en francais corpus sur la prison

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2509 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Clementine Delhote 1ESa 11/10/2010

DM de Français n1 :

____________________________________________________________

____

____________________________________________________________

____

Question préalable :

Ce corpus de textes est composé de quatre poèmes. Le premier est "Epitre au Roi pour sa délivrance" écrit par Clement Marot et datant de 1527. Le deuxième date de1850, a été écrit par Alfred de Musset, se nomme "Le mie prigioni" et est tiré du recueil Poésies nouvelles . Le troisième a été écrit par Paul Verlaine, date de 1881 et est tiré du recueil Sagesse. Le dernier est un poème de Guillaume Appolinaire datant de 1913, tiré du recueil Alcools et qui s'appelle "A la santé". Ces poèmes ont été écrit a des dates différentes, cependant le poème de Marot aété écrit bien avant les autres qui ont datent des XVIII et XX emes siècles. Ils traitent tous les quatre de l'univers carcéral mais de manière différentes, et selon des registres variés.

On peut remarquer que le poème de Marot est très différent des trois autres : il est de genre satirique, c'est a dire qu'il critique les vices et le ridicules des hommes, ou encore de toute une société. Onpeut le remarquer, par exemple, grâce a l'expression "trois grands pendards vinrent a l'étourdie" au vers 8. On voit que Marot se moque des soldats du roi qui viennent le chercher. On remarque que le l'auteur dans son poème critique les raisons de son incarcération et on peut en déduire que ce poème est une critique de la justice, du gouvernement et de la société de l'époque. Pour cela, l'auteurutilise le registre ironique.
A contrario on peut regrouper les poèmes de de Musset, Appolinaire et Verlaine : sont tous les trois de genre lyrique c'est a dire qu'ils aborde généralement des émotions et des sentiments liés à l'existence ( les thèmes récurrents sont l'amour, la mort, la nature) ou le poète évoque ce qu'il ressent, mais aussi ce que peuvent ressentir tous les hommes. On remarquececi grâce au champ lexical de la nature présent dans le poème de Verlaine avec les mots " Ciel", "arbre", "oiseau", "palme" vers 1,3,4 et 7. Le poète utilise le registre lyrique. On peut aussi le voir dans le poème de De Musset ou le poète exprime ses sentiments ; vers 6 et 7 "Mon sentiment Est qu'il vaut mieux monter sa garde" ou encore vers 147 et 148 "Et l'on songe a tout ce qu'on aime Sans lesavoir". L'auteur pour arriver a son but utilise le registre réaliste. Enfin on peut le remarquer dans le poème d'Appolinaire dans les vers 9 et 10 "Non je ne me sens plus la Moi-meme" ou encore vers 33 "je m'ennuie". Ici l'auteur utilise, comme Verlaine, le registre lyrique. Ces trois poèmes traitent de l'enfermement et de l'introspection, et l'on voit apparaitre dans chacun d'eux un certainremord due a la perte de la liberté de l'auteur.
Cependant, on peut remarquer que le poème d'Appolinaire s'oppose a ceux de De Musset et de Verlaine car il est beaucoup plus narratif : Il raconte pas a pas le trajet de l'auteur a travers sa prison. On remarque cela par la forme du poème qui est découper en six parties différentes alors que les deux autres sont seulement découpés en strophes dequatrains. Ensuite on peut remarquer que le poème de Verlaine se distingue des deux autres car il est centré essentiellement sur l'extérieur et ne présente aucune description de l'intérieur de la prison. On voit que la seule "liberté" qu'il reste a Verlaine dans sa prison est celle d'imaginer, et d'écrire. Dans les deux autres poèmes on nous decrit l'atmosphère de l'intérieur de la prison.

Pourconclure on peut dire que tous ces poèmes ont un thème en commun : celui de l'incarcération, mais qu'ils le traitent a peu près tous de manière différente. Marot utilise la satire et l'ironie pour critiquer la société et la justice de son époque, alors que les autres poèmes, qui sont des poèmes lyriques, utilisent le réalisme et le lyrisme pour décrire leur expérience carcérale.

Commentaire...
tracking img