Commentaire de texte eugénie grandet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Eugénie Grandet : Commentaire de texte sous forme de plan (rédaction partielle).

Pblématique : En quoi le portrait d’Eugénie Grandet est-il ambivalent ?

I. Une femme de province quelconque
a) L’héritage de son père
- héritage matériel : des dons aux pauvres.
- éducation : sens des économies p 252, 21-24.
Perso qui a vécu sans épanouissement : de manière « étroite ».
Incapable d’évoluer: un personnage qui, après avoir donné une impulsion à sa vie grâce à son amour, retombe dans le prosaïsme de la province. D’où présent d’habitude : « n’allume » (14), « l’éteint » (16), « accumule » (21), adverbe « toujours » (18).
A conservé toutes les habitudes de son éducation provinciale, n’a pas réussi à s’en détacher. Identification très proche avec ses parents, de qui elle a tout hérité(l’argent, mais aussi le mode de vie étriqué : voir adverbe « soigneusement », adjectif « parcimonieuse », ici péjoratifs).
Une femme qui a appris à se méfier de tout le monde, d’autant plus qu’elle est riche : attitude qui la rend austère et renfermée, suggérée avec l’image des « teintes froides » (p253-4) produites par l’argent.

b) une vie convenue et banale
- la maison comme reflet de lavie menée (p 252 – 19 à 21) = triste, terne, sans prestige
- un mariage d’intérêt
- un mariage sans amour
-jugement du narrateur : « les calculs et l’infâme indifférence » p 251 -29.
Cynisme du Président de Bonfons, qui mélange deux domaines incompatibles moralement : l’argent et les sentiments : p251- 30/1 : la « passion sans espoir » d’Eugénie pour son cousin est la « garantie » de latranquillité et de la fortune : ils n’auront pas d’enfant (Eugénie refuse les relations charnelles avec son mari), donc l’héritage d’Eugénie lui reviendra entièrement.
Question rhétorique ligne 32 qui cherche l’approbation du lecteur. (Sa signification : si Eugénie avait eu un enfant de son mari, celui-ci aurait perdu l’héritage de sa femme (dont il attend la mort), et avec cet héritage, ses rêvesd’ascension sociale).
Immoralisme choquant du mari, qui attend la mort de sa femme (« le Président désirait sa mort » ligne 23) : absence totale d’humanité du personnage. Illustration de la bassesse de ce milieu, dont il n’est qu’un exemple (voir la formule générale : « les calculs de l’intérêt humain » p253-5)

c) une femme sujette aux avanies et aux rumeurs de la ville.
- les rumeurs et lesquolibets (=moqueries) de certains Saumurois à l’égard d’Eugénie : passe pour avare (p.252, 28-9).
- p.252, lignes 31/33 : ambivalence du portrait se retrouve dans l’ambivalence des sentiments que les Saumurois éprouvent pour elle : soit de l’estime pour sa vie dévote, (« religieux respect » 33), soit au contraire de la moquerie (la désignation appuyée de « Mademoiselle » pour une femme restée sansenfant). Balzac propose ces deux opinions dans une seule et même phrase afin d’accentuer la complexité du personnage. Voir les nombreux termes antithétiques au sein de plusieurs phrases pour brosser le portrait d’Eugénie.

II. Une femme sublime

a) une femme discrète, secrète et solitaire
Eugénie, une femme qui dépasse (qui « sublime ») les paradoxes de sa situation.
Personnage solitaire, en ales qualités : le tact fin (= la perspicacité, l’intelligence), la compréhension (« saisit les choses »). Insistance de cette idée à la ligne 22 (« tout deviner »).
= personnage présenté comme dominant la situation, ayant une certaine hauteur de vue

Personnage qui agit dans l’ombre et la discrétion, reste secret, et donc mystérieux : p 252 : elle « secourait [...] les malheureux en secret »(1), p253 : elle «panse les plaies secrètes » des autres(10).
253, ligne 14-5 : une femme « qui n’est pas du monde au milieu du monde », « qui, faite pour être épouse et mère, n’a ni mari, ni enfants, ni famille » : personnage présenté en décalage par rapport à une société incapable de comprendre sa situation. L’auteur suggère que c’est la société et les gens qui la composent (son cousin...
tracking img