Commentaire de texte la peste de camus incipit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1761 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En 1947, juste après la fin de la seconde guerre mondiale, Albert Camus propose son nouveau roman réaliste: La peste. L'oeuvre peut être associée à l'existentialisme, mouvement littéraire proche de l'humanisme, qui fut très à la mode dans les années 1945/1955. Les existentialistes proclament que l'homme existe par ses actions, car il en est pleinement responsable.
Le récit présente un docteur,Bernard Rieux, confronté a une épidémie de Peste en Algérie. L'extrait étudié est l'incipit du roman; on y retrouve le médecin et M.Michel, concierge, face à la découverte d'un rat mort. Nous étudierons les procédés littéraire qu' Albert Camus a choisis pour le début de son roman.
Nous analyserons donc comment un rat mort sur le palier est associé à une farce, alors qu'un rat qui meurt dans lecouloir marquera le début d'une pandémie de Peste.

Un rat mort sur le palier : c'est une farce! Nous verrons dans cet axe comment deux personnages venant d'horizon différents réagissent face à cette découverte, puis déroulent leur journée normalement. Il nous a semblé important de justifier dans cette analyse pourquoi un seul rat mort ne suffit pas à s'inquiéter.
Voyons les deux types depersonnes qu' Albert camus a choisis pour commencer son récit. L'un est « docteur » (l.1), l'autre « concierge » (l.7) .En utilisant ces substantifs, Camus nous présente astucieusement ses personnages. Le lecteur peut ainsi se représenter facilement Bernard Rieux, le docteur, comme un personnage instruit, ouvert, réfléchi, raisonné, analysant en permanence les évènements. En effet, les longues étudesde médecine demandent ces qualités.
Réfléchissons de la même manière pour M.Michel, le vieux concierge. Le profil type d'un concierge est d'être simple, plein de bon sens, soucieux de la propreté et du travail bien fait. A tel point qu'un concierge ne supporte aucune remarque sur la qualité de son travail et sur la propreté de son immeuble. Voilà les deux types de personnages que Camus choisitpour commencer son récit.
Nous remarquons l'emploi du passé simple au tout début du roman, alors que la scène présentée paraît banale : un docteur sort de sont cabinet. C'est qu'une action importante va tout de suite se produire.
Étudions la réaction du docteur face a une découverte troublante. Un homme marche dans un couloir, un obstacle lui barre la route. Machinalement cet homme écartel'obstacle et poursuit son chemin. Voilà une réaction humaine, normale, banale, un peu comme la loi de l'inertie en Physiques. Maintenant, l'homme est un médecin, et l'obstacle un rat mort : le médecin retourne sur ses pas, même s'il agit d'abord comme un homme normal.
Remarquons l'évolution de la précision des articles qui définissent le rat : « un rat » (l.1), « la bête » (l.1) puis « ce rat »(l.2). Cette gradation définie la façon dont le docteur et lecteur considèrent le rat. C'est à dire qu'à première vue, peu importe qu'il s'agisse d'un rat ou de n'importe quel autre "objet". Puis, « un rat » devient « ce rat », et Bernard Rieux, comme le lecteur, s'interroge sur sa présence suspecte au milieux du palier. Un docteur ne peut s'empêcher d'assimiler un rat a un vecteur de microbes. Lamort de celui-ci pourrait être très grave s'il était mort d'une maladie. Cependant, rien ne le prouve, et le médecin qu'il est n'y peut rien immédiatement. Il décide donc de se comporter comme n'importe quel homme, et de prévenir le concierge pour "objet trouvé sur les parties communes de l'immeuble".
Voyons la réaction d'un concierge. Nous repérons l'apparition d'un champ lexical de "l'espritfermé" au moment même ou le concierge apparaît physiquement dans le récit :« position [...]catégorique » (l.7/8); « conviction » (l.10); « [c'est] un scandale » (l.7). Cette réaction, totalement différente de celle du docteur, ne peut s'expliquer que par la différence de leurs situations "sociale". En effet, pour un concierge, la présence d'un rat connote la saleté, qui connote un mauvais entretien...
tracking img