Commentaire de texte madame bovary

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (887 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte
(Madame Bovary)

Observation du professeur :

Problématique: Par quelle moyen dévalorise t-il les deux discours ?

Lors ducomice agricole, Rodolphe un cavalier de la région d´Yonville essai de séduire Emma Bovary, pendant une autre personne ; le Conseiller de Perfecture exprime un discours à la gloire des habitants. Enlisant ses 2 discours on remarque qu’ils on un double sens et sont sans doute très fort.

D’ abord nous allons voire ce que le Conseiller de Perfecture et Rodolphe disent dans leur discours.

Dans sondiscours le Conseiller de Perfecture glorifie la France et ses agriculteurs. Il essaye de donner aux habitants le sentiment d’être pour l’avenir de la France très important. Pour atterrir ce but leConseiller utilise beaucoup de méthode comme sa manière de parler, son language , lil utilise un language plutôt soutenu , il utilise des expressions comme «  au premier pacifique d’une oeuvre decivilisation» ou « homme de progrès et moralité . De plus, il utilise des figures de style comme anaphore (« Vous, homme de progrès …vous… (Ligne 29 à 31)) ouapostrophe (« messieurs » ligne 2) . Ces deuxméthodes (figures de style et expression) n’ajuste que a fortifier la fausse impression que le public a de lui.
Dans le diurs de Rodolphe, Rodolphe essaye de séduire Emma de répondre à sesimaginations. Il lui fait un discours particulier sur un thème « important », le bonheur. Pour s’approcher d’Emma, Rodolphe utilise le romantisme, il expose son âme, il dit qu’il est tourmenté et il donne uneréputation de Dom Juan. Il utilise une métaphore filée pour décrire le bonheur. Il le compare évidemment à un trésor cherchée (Ligne 30 à 39 : « il brille, il étincelle ».Rodolphe établi une distanceentre eux par un pronom personnel, le « on »impersonnelle.

En ce moment, on an vous ce que le Conseiller et Rodolphe disent dans leur discours
Et maintenant nous allons voir ce qu’ils veulent...
tracking img