Commentaire de texte marivaux, la double inconstance, acte i, scène iv (1723)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (958 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En quoi cette scène comique représente une tentative pour Trivelin d’influencer Arlequin ?
I. Une scène comique

1) Une scène de confrontation
- « savez-vous » (l.1) forme interrogative quiinvite Arlequin à faire un choix + « que je vous propose » = subordonnée complétive qui montre bien que l’idée du mariage vient de Trivelin.
- Interjections : « Bon ! »(l.2) qui marque le refus d’Arlequin+ « Mais ! »(l.3) conjonction de coordination qui montre l’opposition + « Oh » (l.24) : Arlequin se moque de Trivelin
- « Vous ignorez » (l.5) : Trivelin persiste
- Les didascalies : « d’un airenégligent »+ « Brusquement » qui insistent sur l’idée de confrontation
- Question oratoires d’Arlequin pour convaincre Trivelin : « Ne voilà-t-il pas un équipage que ma mère m’a donné ? » (l.24-25) + «dites-moi » (l.21) -> stratégie pour convaincre l’autre
- Insultes : « innocent que vous êtes » (l.12) + « grand nigaud » (l.21) + «Têtubleu» (l.27)
Bilan qui souligne le comique de cetteconfrontation

2) Une scène comique d’une grande vivacité par la variété des procédés comiques
- Répartition des répliques : répliques très courtes et équitablement réparties qui montrent que les argumentss’enchaînent et donnent de la vivacité au récit (malgré une légère dominance à la fin d’Arlequin)
- Interjection : « Parbleu ! » (l.9) -> vivacité
- Didascalie « riant » (l.11) -> comique
- Lecomique de situation : l.8 -> l.12 = ils débattent sur des futilités, puisqu’il est impossible d’être à deux endroits au même moment or plusieurs réplique sont consacrées à ce problème. De plus, Trivelinreprend ce que vient de dire Arlequin : « je ne pourrai pas les habiter les deux à la fois ? » (l.10 -> « vous ne serez pas en deux endroits en même temps. » (l.11)
- Le comique de mots : on remarqueune reprise des termes de Trivelin par Arlequin ;
« Vos valets » (l.9) -> « Mes valets ? » (l.10)
« Maison à la ville, maison à la campagne » (l.7) -> « ma maison de ville…ma maison de campagne...
tracking img